Manifestation contre les violences faites aux femmes
Manifestation contre les violences faites aux femmes © Max PPP

C'est aujourd'hui, 25 novembre, la journée mondiale pour l' élimination des violences faites aux femmes. En France, tous les trois jours en moyenne, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Chaque jour 200 femmes sont violées et 10% des femmes seraient victimes de violences physiques, morales ou économiques.

Un meurtre sur cinq a lieu dans le cocon familial, et les femmes en sont le plus souvent les victimes.Sylvie a été victime de violences conjugales pendant vingt cinq ans. Elle n’a eu la vie sauve que grâce au téléphone d’alerte, lancé il y a quatre ans par un procureur de la République de Seine-St-Denis, ce téléphone que le gouvernement promet de généraliser enfin en 2014.

On se rend pas compte que c'est de la violence psychologique : le témoignage de Sylvie

Mais les lignes dédiées aux femmes victimes de violence sont-elles pour autant efficaces?

Sur France Inter, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem:

Parfois le 115 ne répond pas suffisamment, c'est pour cela que Cécile Duflot a annoncé une mobilisation sans précédent sur le sujet pour faire en sorte qu'on soit en mesure de répondre. Je rejoins le constat de cette association (...), jusqu'ici nous n'avions pas assez d'accueils dédiés, ce qui fait que non seulement le 115 ne répondait pas suffisamment souvent, mais en plus, en termes d'orientation il lui arrivait d'orienter vers des hébergements qui accueillent tous types de public, des sans domicile fixe, des gens en errance, vous imaginez la situation catastrophique.

ALLER PLUS LOIN: > Najat Vallaud-Belkacem invitée de France Inter

En ce jour dédié, un homme a décidé de faire ériger une stèle pour toutes les femmes victimes. Jean-Michel Bouvier, 65 ans, est le père de Cassandre, une jeune femme rouée de coups, violée et tuée avec son amie Houria en juillet 2011 dans un parc naturel argentin de la province de Salta.Une stèle pour elles et toutes les femmes victimes sera donc érigée aujourd'hui sur les lieux du crime. Jean-Michel Bouvier fera le déplacement en Argentine.

Géraldine Hallot l'a rencontré avant son départ: son reportage

Face à ces violences, de plus en plus de femmes optent pour des cours de self défense, comme le très sérieux “Ladies système défense”. Il consiste en des stages intensifs de 3 heures, ouverts à tous les âges, dispensés par des gendarmes et policiers bénévoles.

"On se sent plus vulnérable": le reportage de Sandrine Oudin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.