Un jeune homme a fait feu dans un lycée de Floride provoquant la mort de 17 personnes. Il s'agit d'un ancien élève de 19 ans qui avait été renvoyé de cet établissement. Il s'agit de la pire tuerie qu'aient connu les Etats-Unis depuis 25 ans.

Cette fusillade a fait au moins 17 morts et de nombreux blessés.
Cette fusillade a fait au moins 17 morts et de nombreux blessés. © AFP / MARK WILSON

La désolation et le désarroi se sont abattus sur la Floride. Rien n'a pu empêcher le carnage qui a coûté la vie à 17 personnes et fait de nombreux blessés dont 5 grièvement.

Le meurtrier, un ancien élève du lycée visé, a 19 ans. Il s'appelle Nikolas Cruz. La police a pu l'interpeller vivant. Il a indiqué s'être servi d'un fusil semi-automatique AR-15, une arme très facile à obtenir dans le pays.  

Il s'est rendu au Majory Stoneman Douglas, l'établissement scolaire de 3000 élèves dont il avait été renvoyé pour raison disciplinaire et a ouvert le feu. 

Pas encore d'explications

La police n'a pas encore d'explications à fournir sur cet acte criminel mais il semble d'ores et déjà que le jeune homme soit amateur d'armes. "Il y a eu des problèmes quand il a menacé des étudiants l'année dernière et je pense qu'on lui a dit de quitter le campus", a expliqué au quotidien Miami Herald Jim Gard, un professeur de mathématiques qui avait eu ce jeune homme dans sa classe.  

Pour l'un de ses camarades, Cruz était un "solitaire". Il avait quitté l'établissement il y a quelques mois pour emménager dans le nord de l'Etat après la mort de sa mère.  Selon des sources au Pentagone - qui n'ont pas donné plus de détails - il aurait également fait une préparation militaire.

Des messages qualifiés de "très alarmants" sur les réseaux sociaux

Le tueur aurait posté des messages qualifiés de "très alarmants" sur les réseaux sociaux. Pour autant, le proviseur du lycée dit n'avoir reçu aucune menace. 

Dans la ville qui vit ce moment dramatique, les professeurs et les élèves sont d'autant plus désemparés qu'ils sont habitués aux exercices d’évacuation pour faire face à ce type d'attaque.  

Floride : record national du nombre de port d'arme

"Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait jamais se sentir en danger dans une école américaine", a tweeté de son côté le président américain Donald Trump. 

Mais alors qu'une nouvelle fusillade endeuille son pays, le chef de l'Etat n'a pas cru bon d'évoquer la question de la vente des armes à feu notamment dans cette région, la Floride, qui détient le record national du nombre de port d'armes, à savoir 1,9 million de permis pour 21 millions d'habitants.

ALLER PLUS LOIN

► Lire (en anglais) cet article mis à jour régulièrement par le Wahsington Post : Plus de 50 ans de tueries de masse aux Etats-Unis

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.