Lancé il y a quelques jours, le site "1lettre1sourire" propose aux internautes d'envoyer un courrier à une personne isolée dans un Ehpad, pour lutter contre la solitude imposée par le confinement. Une initiative lancée par dix cousins, âgés de 14 à 24 ans.

Une résidente d'Ehpad utilise un ordinateur pour une visioconférence
Une résidente d'Ehpad utilise un ordinateur pour une visioconférence © Maxppp / Guillaume BONNEFONT

En pleine crise sanitaire liée au Covid-19, la situation des Ehpad est particulièrement difficile : outre les très nombreux cas et décès constatés dans plusieurs établissements, les autres sont soumis à des mesures de confinement renforcées. Certaines personnes âgées qui résident dans ces établissements hospitaliers, n'ont plus la possibilité d'être en contact ni avec l'extérieur, ni avec les autres résidents. 

Pour faire face, le site "1lettre1sourire" propose une idée simple mais efficace : chaque internaute peut envoyer une lettre à une personne isolée et confinée. Un message de soutien, d'affection, que l'on peut agrémenter d'une photo et qui sera transmis à une personne au hasard (on peut seulement choisir si l'on écrit à un homme ou à une femme). 

"Le manque de lien et d'amour est dangereux"

Derrière ce projet, une très jeune équipe de dix cousins, âgés de 14 à 24 ans. "On était ensemble au début du confinement, et notre oncle, qui travaille beaucoup avec des Ehpad, est rentré un soir avec des propos un peu alarmants : les gens qui travaillent dans ces établissements s'inquiétaient que ce ne soit pas le virus qui serait le plus dangereux pour les résidents, mais le manque de lien, le manque d'amour", raconte Aliénor, l'une des instigatrices de l'opération.

Depuis, les cousins se sont organisés, confinés chacun chez eux, et travaillent à distance pour traiter les quelque 5 000 lettres qui arrivent chaque jour par l'intermédiaire de ce site Internet – un chiffre qui "ne fait qu'augmenter", raconte Aliénor. L'équipe est épaulée par des amis, qui relisent les lettres, les convertissent dans une police de caractères lisible par les personnes mal-voyantes. "Ensuite, on les fait parvenir par mail aux Ehpad, qui les impriment sur place, et on leur propose de rembourser leurs frais d'impression", poursuit-elle. 

Déjà 30 000 messages du monde entier

Pour l'heure, le site a réceptionné près de 30 000 messages au total, y compris en provenance de l'étranger : "On ne s'y attendait pas : beaucoup de Français qui sont confinés à l'étranger nous écrivent. Que tous ces gens qui sont loin s'intéressent aux personnes âgées isolées, c'est un bel élan de solidarité", se félicite Aliénor. 

Environ 200 établissements participent à l'opération – en s'inscrivant sur le site - et reçoivent des lettres, qu'ils distribuent à leurs résidents : "Les destinataires peuvent répondre à un message, mais ce n'est pas forcément l'objectif. Ce qui nous intéresse, c'est ce geste gratuit, spontané". Le succès est tel, relatent les organisateurs de ce projet, que plusieurs Ehpad ont fait part d'un besoin de contact extérieur pour ces personnes seules, y compris après le confinement. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.