Sur Twitter, une utilisatrice explique, dans une lettre ouverte, avoir été interdite d'entrée au musée d'Orsay en raison de son décolleté. Quelques heures après la publication de ce message, le musée parisien a présenté ses excuses sur le réseau social.

Le musée d'Orsay, à Paris, a déjà fait l'objet de critiques concernant ses contrôles à l'entrée
Le musée d'Orsay, à Paris, a déjà fait l'objet de critiques concernant ses contrôles à l'entrée © AFP / Ugo Padovani / Hans Lucas

L'histoire se déroule mardi, au musée d'Orsay, à Paris – et elle a été relatée sur Twitter par sa protagoniste, Jeanne (@jeavnne sur Twitter). D’abord dans une série de tweets, mardi soir, puis dans une lettre ouverte, publiée mercredi à la mi-journée, poussant le musée à publier des excuses. Elle y explique avoir été bloquée à l'entrée du musée parisien par les équipes de sécurité en raison... de son décolleté. 

"Une agente chargée du contrôle des réservations (...) part en psalmodiant ’ça ne va pas être possible, ça ne passera pas ça', alors que sa collègue lui demande de ne pas s’attacher à un tel détail et essaie de la retenir", raconte-t-elle dans cette lettre ouverte. A plusieurs reprises, selon son témoignage, on ne lui explique pas clairement que son décolleté pose problème, mais les agents du musée lui expliquent que les règles imposent qu'elle enfile une veste avant d'entrer : 

“C'est comme ça, mettez votre veste, comme ça je vous laisse entrer, à l'intérieur du musée vous faites ce que vous voulez”

"Je fais remarquer qu'il est profondément antidémocratique de me discriminer sur la base d'un décolleté, le même responsable pouffe de rire. Je n'ai pas envie de mettre ma veste parce que je me sens vaincue, j'ai honte, j'ai l'impression que tout le monde regarde mes seins", raconte-t-elle dans cette lettre ouverte – dans laquelle elle note par ailleurs qu'une fois entrée dans le musée, elle a été confrontée à la nudité des femmes et des hommes représentés sur les tableaux. 

“Je me demande si on m'aurait laissé rentrer sans éclat, si j'avais porté certaines tenues de ces femmes que j'ai croisées”

En réponse à ce tweet, plusieurs autres utilisatrices ont expliqué avoir eu affaire à ce genre de reproches à l'entrée du musée. Selon le site Checknews de Libération, trois articles du règlement intérieur du musée d'Orsay font référence à la tenue vestimentaire : l'article 7 oblige les visiteurs à "conserver une tenue décente", le 14 interdit l'accès à des gens "portant une tenue vestimentaire susceptible de générer un trouble à la tranquillité publique". 

Le musée d'Orsay a présenté ses excuses, d'abord sur Twitter, puis par un communiqué affirmant qu'un "rappel des règles d'accueil a été effectué auprès de la société prestataire placée aux entrées du musée". La jeune femme a par ailleurs confirmé à Checknews avoir été appelée par le musée qui a réitéré ses excuses et affirmé que ce qu’elle a subi "n'est pas normal et ne correspond pas à leur politique". 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.