Le décret sur l'interdiction de vapoter dans certains lieux accueillant du public a été publié ce jeudi matin au Journal officiel.

Le décret sur l'interdiction de vapoter dans certains lieux accueillant du public a été publié au Journal officiel
Le décret sur l'interdiction de vapoter dans certains lieux accueillant du public a été publié au Journal officiel © Maxppp / FRANK MAY

L'utilisation des cigarettes électroniques sera interdite à compter du 1er octobre 2017 dans les établissements scolaires, les transports publics, et dans certains lieux de travail.

Le vapotage interdit au 1er octobre 2017 au bureau
Le vapotage interdit au 1er octobre 2017 au bureau © Visactu

Le texte publié au Journal officiel précise également les amendes auxquelles s'exposeront les contrevenants.Concrètement, le vapotage sera proscrit dans les établissements scolaires et les transports publics, ainsi qu'au travail si ce sont des locaux "affectés à un usage collectif."

Seuls les bureaux collectifs sont concernés

Le salarié qui dispose d'un bureau personnel et qui n'y reçoit pas de public pourra donc continuer à utiliser sa cigarette électronique, mais pas les salariés travaillant en open space. Une signalisation apparente devra être installée dans tous les lieux où s'appliquera cette interdiction. En cas d'absence de signalisation, le responsable des lieux s'exposera à une amende de 350 euros (contravention de 3e classe). Le fait de vapoter dans les lieux concernés par cette interdiction sera puni d'une amende de 150 euros (contravention de 2e classe) pour l'utilisateur de la cigarette électronique.

Le vapotage toujours autorisé à l'hôpital et dans les bars

L'interdiction ne concerne pas les locaux qui accueillent du public. Ainsi, les restaurants , les bars, les hôtels et tout autre lieu qui accueille du public comme les administrations ou les hôpitaux, ne sont pas concernés par cette interdiction, sauf si le règlement intérieur s'oppose au vapotage dans ces lieux .

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.