Ce 19 juin, Emmanuel Macron a célébré les 50 ans de celui qui fut le deuxième président de la République française après Charles de Gaulle. Georges Pompidou, en exercice de 1969 à 1974, a été le président d'une France prospère et qu'il a voulu moderniser.

Georges Pompidou, élu en 1969, prônait la modernité culturelle et technologique
Georges Pompidou, élu en 1969, prônait la modernité culturelle et technologique © AFP / STF

Sur les écrans de télévision - en couleur depuis 1967 pour les foyers équipés - résonnait depuis quelques semaines "Soul Bossa Nova" de Quincy Jones, premier générique de l'émission Les Animaux du Monde, mise à l'antenne en janvier 1969 sur la première chaîne de l'ORTF, qui deviendra TF1 des années plus tard. 

Cette émission de télévision est l'un des marqueurs de l'ère Pompidou. Il y a cinquante ans jour pour jour, le 20 juin 1969, Georges Pompidou était investi président de la République française, après la démission de Charles de Gaulle. 

Les années Pompidou, de 1969 à 1974, sont les dernières des Trente Glorieuses, avant le choc pétrolier de 1973. Elles sont perçues, vu d'aujourd'hui, comme des années de prospérité, d'insouciance, de consommation à tout va. Vous souvenez-vous bien de ces années ? Faites le test de franceinter.fr pour le savoir ! 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.