Des dizaines de milliers d'enfants victimes de violences sexuelles
Des dizaines de milliers d'enfants victimes de violences sexuelles © MaxPPP / Pierre Heckler

Le Sénat accueille les troisièmes assises nationales sur les violences sexuelles jusqu’à mercredi soir. Organisées par l’association Stop aux violences sexuelles qui entend les "éradiquer".

Chaque année en France, 15 000 viols sont enregistrés par la police en France. Bien plus, selon l’association qui évoque le chiffre de 200 000 . Un homme sur six et une femme sur quatre sont victimes de violences sexuelles au cours de leur vie, des dizaines de milliers d’enfants sont concernés. L’objectif de ces assises est d’informer la population et de mettre en place des actions de prévention nécessaires pour mettre fin à ce fléau.

Les violences sexuelles tuent directement ou à petit feu, dit l’association .

"Stop aux violences sexuelles" réclame également la fin des délais de prescription pour juger les viols et les agressions. Elle évoque l’amnésie post-traumatique, notamment des enfants, victimes de ces violences, qui ne se souviennent des faits que bien plus tard et très souvent prescrits. Selon "Stop aux violences sexuelles", moins d’une victime sur dix parvient à faire la démarche de porter plainte après un viol ou une agression.

►►► Les victimes refoulent parfois les faits pendant des années, explique le docteur Violaine Guérin, présidente de l'association Stop aux violences sexuelles

Emilie a souffert d’amnésie post-traumatique. Elle a été violée à 6 ans et 16 ans mais ne s’est souvenue des faits qu’à 49 ans. Et c’était trop tard pour porter plainte.

►►►Géraldine Hallot a rencontré cette femme victime de violences sexuelles et d'amnésie post-traumatique

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.