Le moustique Zika
Le moustique Zika © Andre Penner/AP/SIPA

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, recommande "fortement" aux femmes enceintes de reporter leur voyage aux Antilles où sévit le virus Zika. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui redoute une "propagation au niveau international", a convoqué une réunion d'urgence le 1er février.

L'inquiétude grandit concernant le virus Zika. Invitée ce jeudi de France Info, Marisol Touraine a qualifié l'épidémie de "sérieuse". Evoquant un "enjeu de santé publique" , elle a invité les femmes qui prévoient de se rendre Martinique, en Guyane, ou dans les territoires d'outre-mer où le virus sévit, à différer leur voyage.

Transmis par les moustiques du genre Aedes,Zika peut entrainer destroubles neurologiques et desmalformations congénitales chez le foetus . Des microcéphalies, anomalie de croissance de la boîte crânienne, ont d'ores et déjà été observées chez des nouveau-nés.

Les Antilles françaises et dans six pays européens

[L'épidémie](Des microcéphalies, anomalie de croissance de la boîte crânienne, ont d'ores et déjà été observées chez des nouveau-nés dans les pays où le virus sévit.), qui a débuté au Brésil, s'étend aujourd'hui aux Etats-Unis et à au moins six pays d'Europe. Des cas ont été rencensés au Royaume-Uni, en Italie, au Pays - Bas, au Portugal, au Danemark et en Suisse. En Guyane, Martinique, Guadeloupe et à Saint Martin, ce sont pour l'instantquelque 150 personnes qui sont infectées .

Une équipe sanitaire doit se rendre dans quelques jours en Martinique pour évaluer les besoins complémentaires pour les hôpitaux et les médecins. Il n'existeaucun vaccin, ni traitement contre ce virus qui se manifeste le plus souvent par des symptômes grippaux ( fièvre , maux de tête, courbatures). L'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui redoute une "propagation au niveau international" a convoqué une réunion d'urgence le 1er février.

► ► ► Les précisions de Danielle Messager

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.