Envoyer un SMS à un numéro de téléphone quasi-identique au sien : c'est la nouvelle tendance sur Twitter. Il faut dire que les échanges qui s'ensuivent ne manquent pas de piquant. Florilège.

Ce défi donne parfois lieu à des échanges savoureux.
Ce défi donne parfois lieu à des échanges savoureux. © Capture d'écran du compte @suernaturel

On dit parfois qu’il est essentiel de faire la connaissance de ses voisins. Et si cela s’appliquait aussi à nos voisins de numéro de téléphone ? Un nouveau défi enflamme les réseaux sociaux depuis quelques jours. Le principe : envoyer un SMS à un numéro qui est, à un chiffre près, similaire au vôtre. Donc si votre numéro se termine par 41, vous écrirez au 40 ou au 42. Et selon que votre voisin de numéro est du genre chaleureux ou mal luné, l’échange qui s’ensuit peut s’avérer cocasse.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Tout est parti du tweet d'un internaute américain, mardi 30 juillet. Depuis, plusieurs catégories apparaissent.

Les voisins de numéro plutôt agressifs (et ils sont nombreux)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les belles rencontres... parfois intergénérationnelles

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'effet waouh

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Bon, cet internaute a vite été démasqué. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir Barack Obama pour voisin de numéro.

Les monologues

Et ceux (comme moi) qui attendent toujours d'être contactés...

Attention tout de même à ce que le défi ne se transforme pas en harcèlement téléphonique, préviennent les gendarmes d'Indre-et-Loire. Ils rappellent que cette infraction est passible d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.