Toute l'été, les organisateurs sillonnent la France, à travers une cinquantaine de communes, à la rencontre des jeunes avec pour objectif de les sensibiliser au pouvoir des images

Les vidéos qui relayent des théories du complot ne manquent pas sur Youtube
Les vidéos qui relayent des théories du complot ne manquent pas sur Youtube © Valeria Emanuele

"Toi-même tu filmes" c’est le nom du projet mené cet été par le site d'hébergement de vidéos YouTube. Depuis le début de l'été, les équipes de l'hébergeur partent à la rencontre des jeunes d'une cinquantaine de villes en France, dans les MJC et les associations, avec un double objectif : les sensibiliser au pouvoir de l'image et les aider à déconstruire les discours de haine sur internet. YouTube leur donne également les moyens de créer des vidéos positives autour du thème de la fraternité.

TMTF fait étape cette semaine à Rouen à la MJC Grieu

L'étape de Rouen dans la tournée YouTube #TMTF
L'étape de Rouen dans la tournée YouTube #TMTF © YouTube

Ils sont 12 dans la salle, des utilisateurs quotidiens, comme des millions de jeunes, des réseaux sociaux et confrontés parfois à des discours haineux. L'idée de cette tournée, c'est de leur donner les codes pour résister à tous les types de manipulation.

Géraldine Le Cocq est animatrice pour l'association Génération numérique
C’est leur dire ‘attention, les discours ils peuvent être construit de cette manière la’ et leur donner les moyens de le repérer par eux-mêmes. On ne rentre dans le détail d’aucune théorie, mais on démonte les mécaniques, c’est ça l’important.

Zlatan, décrit tel le messie dans une vidéo de Canal +, que tous les jeunes connaissent. C'est drôle, mais beaucoup moins quand ces théories du complot abordent des sujets plus graves. Massi et Jordy en sont bien conscients.
En gros ce sont des choses qu’on savait mais on ne se rend pas forcement compte.
On se fait monter la tête facilement, quand on regarde les infos il faut prendre son temps et éviter les amalgames racistes.

Après la pédagogie, la pratique. Armés d'un smartphone, les jeunes vont réaliser un film de 90 secondes sur leur vision de la fraternité.
Eros Sana est l'animateur du projet. 
Ça donne plus de 77 vidéos tournées dans toute la France, des centaines de jeunes qui, au travers des vidéos, disent comment ils vivent la fraternité, comment ils la pratiquent au quotidien et comment ils l’espèrent pour tout le monde.

Les sept meilleures productions seront récompensées en octobre, avec à la clé des formations au YouTube Space de Paris. Le gagnant s'envolera, lui, pour le YouTube Space de Los Angeles.

Mots-clés :