Le Nouveau Stade bordelais vu du ciel
Le Nouveau Stade bordelais vu du ciel © Maxppp / Quentin Salinier

CARTE INTERACTIVE | Les footballeurs des Girondins de Bordeaux ne joueront plus au stade Chaban-Delmas, leur maison depuis 1938. La ville inaugure aujourd'hui son Nouveau Stade, plus grand, plus prestigieux, mais aussi plus lointain.

Un nouveau stade de 42.115 places, conçu pour les rencontres sportives et les spectacles, mais aussi pour attirer des entreprises partenaires de la région. Un stade à la forme inhabituelle , imaginé par les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron (à qui on doit aussi l'Allianz Arena de Munich ou le fameux stade olympique "Nid d'oiseau" des JO de Pékin), et construit en un temps record, avec même un peu d'avance sur l'Euro 2016.

Un stade plus grand, mais aussi plus lointain : le site choisi est celui de Bordeaux-Lac, quartier en plein développement à l'extrême nord de la ville. Il est nettement plus éloigné du centre que l'ancien stade Chaban-Delmas (que les nostalgiques appellent toujours le "parc Lescure"), qui devient le stade officiel du club de rugby de l'Union Bordeaux-Bègles (Top 14).

L'Etat a apporté 28 millions d'euros pour aider à la construction de ce nouvel équipement. La Ville en a versé 17 millions, la Région Aquitaine et Bordeaux Métropole 15 millions chacune pour **un coût global de 183 millions d'euros** . Le reste du financement est assuré par le club des Girondins de Bordeaux, qui versera un loyer annuel de 3,85 millions d'euros pendant 30 ans.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.