la france, menée 2-1 par l'argentine en quarts de la coupe davis, veut garder espoir
la france, menée 2-1 par l'argentine en quarts de la coupe davis, veut garder espoir © reuters
BUENOS AIRES (Reuters) - L'Argentine a pris samedi un avantage qui pourrait bien être décisif dans le quart de finale de Coupe Davis qui l'oppose à la France en remportant le double pour mener 2-1. David Nalbandian et Horacio Zeballos ont battu la paire tricolore composée de Julien Benneteau et Michaël Llodra sur le score de 3-6 7-6 7-5 6-3 entre trois heures et deux minutes. Les Argentins ont pourtant été menés 4-1, puis 5-2 dans la deuxième manche au cours de laquelle ils ont dû sauver des balles de deux manches à zéro avant de l'emporter. "Les deux matches de demain (dimanche) vont être très durs à gagner aussi pour les Argentins. Je reste confiant, on a toujours nos chances de passer cette étape", a dit Arnaud Clément, visiblement adepte de la méthode Coué. Pour sa première année sur la chaise de capitaine, il possède déjà -expérience de joueur oblige- toutes les subtilités liées à sa fonction. "Si on veut gagner la Coupe Davis, il faut être capable de renverser cette situation", a-t-il ajouté. Vendredi, Jo-Wilfried Tsonga avait donné le premier point à l'équipe en battant Carlos Berlocq en cinq sets, avant que Gilles Simon ne s'incline en trois manches face au numéro un argentin Juan Monaco. Dimanche, Tsonga, huitième à l'ATP, tentera de remettre les deux équipes à égalité avant un éventuel cinquième match décisif entre Berlocq et Simon -dont la capacité à tenir sa place n'est pas assurée. Promu numéro deux français à la place de Richard Gasquet, touché à la cheville, Simon a connu un premier match compliqué au cours duquel il a dû faire intervenir le kiné sur le court. Le Niçois, 13e mondial, peut encore, comme l'autorise le règlement, être remplacé pour le dernier simple, soit par Benneteau, soit par Llodra. "On fera le point tous ensemble ce soir (samedi) et on saura demain", a dit Clément, qui a jusqu'à une heure avant le début des rencontre prévues dimanche à 13h30 GMT pour délivrer le nom de ses joueurs. Rex Gowar; Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Tangi Salaün
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.