Le trophée de la Coupe du monde a fait la Une de la presse depuis la victoire de l'Equipe de France. Les Bleus se sont affichés fièrement à ses côtés, mais en réalité, la vraie coupe, en or massif, n'a été entre leurs mains qu'une quinzaine de minutes.

Les joueurs ont pu porter la Coupe du monde pendant 15 minutes, avant de l'échanger pour une réplique.
Les joueurs ont pu porter la Coupe du monde pendant 15 minutes, avant de l'échanger pour une réplique. © Maxppp / ARNAUD JOURNOIS

"C'est un peu frustrant car les joueurs n'ont pas eu le temps d'immortaliser tout ce qu'ils auraient voulu avec la vraie coupe en or massif" explique Philippe Tournon, le chef de presse des Bleus. La "vraie coupe" mesure 36,8 centimètres de haut, pèse 6 175 grammes et surtout est en or 18 carats. " En 1998, Aimé Jacquet avait dormi avec la coupe et nous l'avons gardée jusqu'au lendemain lundi 13 heures 45, juste après le journal de TF1 qui était réalisé en direct de la fédération" ajoute Philippe Tournon. 

Mais depuis le premier titre de l'Equipe de France, le protocole a changé. La Fifa a établi des règles très strictes. Les joueurs n'ont désormais qu'un quart d'heure après la fin du match pour immortaliser le trophée. "Après, la Fifa débarque, quasiment avec un coffre fort et on nous enlève la vraie coupe en or massif. Depuis nous avons la fameuse réplique" explique Philippe Tournon.  

Les joueurs de l'Equipe de France n'ont cependant pas boudé leur plaisir. "La coupe du monde (la fausse) a été mitraillée pendant trois heures sans arrêt, dès notre retour, jusqu'à trois heures du matin. Elle a vraiment été la reine de la soirée. Elle passait de table en table, chacun voulait faire une photo, avec les copains, avec la maman, avec les petits", confie Philippe Tournon. Et c'est avec cette réplique, plaquée or, que les Bleus défilent sur les Champs-Elysées à Paris.

Un trophée volé à plusieurs reprises

La Fifa a créé cette copie du trophée pour protéger l’original, car l'objet a eu une histoire mouvementée. Auparavant, le pays vainqueur de la coupe était autorisé à la conserver pendant quatre ans. Ainsi, entre 1934 et 1938, l’Italie a placé le trophée dans le coffre-fort d'une banque, à Rome. Mais en 1942, en pleine Seconde Guerre Mondiale, le pays ne souhaite pas rendre la coupe, alors convoitée par les nazis. Ottorino Barassi, un membre de la Fédération italienne, décide de la cacher dans une boîte à chaussures, sous son lit. Adolf Hitler envoie des agents pour dérober l'objet, en vain.  

Puis, en 1966, seulement quelques mois avant la compétition, le trophée est volé dans le pays hôte, l'Angleterre. On le retrouve, empaqueté, dans un jardin de la capitale britannique avant de perdre définitivement sa trace en 1983, au Brésil, à la suite d'un cambriolage. Cette même année, la Fifa lance un concours pour redessiner la coupe. L'oeuvre de l'artiste italien Silvio Gazzaniga est retenue parmi vingt-deux concurrents.  

Alors où se trouve la précieuse coupe du monde ? L’originale passe la plupart de son temps exposée à Zurich, au siège de la Fifa.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.