Les participants à la treizième édition de la transat Jacques-Vabre s'élancent ce dimanche du Havre direction Salvador de Bahia au Brésil, pour une course de près de 4350 miles à parcourir.

Avant le départ de la Transat Jacques Vabre, session d'entrainement du monocoque de Yoann Richomme, le VIVO A BEIRA, avec une oeuvre du photographe JR sur ses voiles
Avant le départ de la Transat Jacques Vabre, session d'entrainement du monocoque de Yoann Richomme, le VIVO A BEIRA, avec une oeuvre du photographe JR sur ses voiles © AFP / CHARLY TRIBALLEAU

La Transat Jacques-Vabre  s’élance ce dimanche du port du Havre. Cette course transatlantique bisannuelle en double mènera ses candidats à destination de Salvador de Bahia (Brésil), et réunit une flotte de 37 bateaux et plus de 70 marins. 

►REGARDER EN DIRECT Le départ de la Transat Jacques Vabre

Créée en 1993, la transat Jacques-Vabre est une course à la voile transatlantique en double, sans escale, sans assistance et sans passage obligé. Le record à battre est celui détenu depuis 2007 par Franck Cammas et Stève Ravussin sur Groupama qui étaient arrivés à Salvador de Bahia en 10 jours 00 heure et 38 minutes.

Cette fois, Le départ sera donné à 13h35 pour les bateaux participants, répartis en 4 catégories (Ultimes, Imoca, Multi50 et Class40). Pour les Ultimes, les plus rapides, trois maxi-trimarans de 32 m maximum au départ, l'arrivée est prévue le 12 ou 13 novembre. 

Parcours de la 13 édition de la transat Jacques-Vabre
Parcours de la 13 édition de la transat Jacques-Vabre © Visactu / Visactu

La TJV est le premier grand rendez-vous au large depuis le Vendée Globe, remporté par Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) le 19 janvier dernier.  

Départ manqué pour des accusations d’agressions sexuelles

Un bateau ne fait finalement pas partie des candidats au départ, celui de l'équipe Oman Sail. La garde à vue de l'un des deux skippers du bateau a été prolongée : Fahad Al-Hasni, 34 ans, a été arrêté et placé en garde à vue vendredi soir, accusé d'agression sexuelle par une femme d'une quarantaine d'années, retrouvée en pleurs dans les couloirs d'un hôtel, selon le procureur du Havre François Gosselin.  

Il s'agirait de l'une de ses proches, selon les informations de France Bleu Normandie Rouen. Les deux individus ont été confrontés, mais leurs versions divergent complètement. C'est la raison pour laquelle la garde à vue de Fahad Al-Hasni a été prolongée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.