Laurent Bourgnon
Laurent Bourgnon © PHOTOPQR /LE TELEGRAMME /MaxPPP / FRANCOIS DESTOC

Le navigateur Franco-Suisse a disparu le 25 juin dansl'Atoll de Toau en Polynésie Française . Retour sur la carrière du "Petit Prince de l'Atlantique" .

A 49 ans, Laurent Bourgnon avait remporté deux Route du Rhum et la Transat Jacques Vabre avec son frère Yvan .

La mer c'est une histoire de famille chez les Bourgnon, avec des tours du monde en famille sur un voilier et les premiers pas sur le pont du bateau familial dans la mer des Caraïbes. Pas étonnant que, à 20 ans, Laurent se lance dans la traversée de l'Atlantique sur un Hobie Cat de 5 m de long...Cet exploit lui avait valu d'être adoubé par le vainqueur de la Route du Rhum 86, Philippe Poupon .

Il a inscrit son nom en haut du classement dans bon nombre de course maritime comme la Solitaire du Figaro en 1988. Il était le plus jeune participant cette année là. En 1991, il accroche La Baule - Dakar avec un flotteur cassé. En équipage, Laurent Bourgnon brille aussi comme en 92 sur la Transat Québec - Saint Malo . Sa plus grande année reste 1994 avec une victoire surla Two Star . Il bat le record de la traversée l'Atlantique Nord et le record de distance à la voile en 24h, remporte sa deuxième Clairefontaine , sa première Route du Rhum et devient champion du monde des skippers en course au large.

Si il poursuit la course à la voile jusqu'en 2003, il commence dès 1999 a se frotter à la terre et aux sports mécaniques en participant au Paris-Dakar jusqu'en 2005. Le navigateur se classa 10e au général en 2001.

Laurent Bourgnon était plus amoureux de la technique que de la solitude en mer, ou de la compétion. Son plaisir passait par l'amélioration de véhicules qu'ils soient sur mer, sur terre ou dans les airs. Aller vite était son objectif, au point de l'inscrire sur la coque d'un des ses navires "Si tu choques, t'es un lâche" .

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.