les sénateurs repoussent la présentation de leur rapport sur le dopage
les sénateurs repoussent la présentation de leur rapport sur le dopage © reuters

Alors que les perfomances de Christopher Froome, actuel détenteur du maillot jaune sur le Tour de France soulèvent de nombreuses suspicions, en athlètisme, deux spécialistes du 100 mètres, Tyson Gay et Asafa Powell ont été contrôlés positifs par l'Agence anti-dopage américaine.

Alors, tous dopés?

C'est ce qu'a demandé Frédéric Métezeau à Antoine Vayer, ancien entraîneur de l'équipe Festina

Froome, des perfomances et des questions

Après tant d'années difficiles, de victoires remises en cause et de maillots jaunes bafoués, la domination de Christopher Froome sur le Tour de France et pendant l'ascension du Mont Ventoux dimanche ne devrait pas manquer de provoquer des questions voire un malaise.

Christopher Froome sommé de s'expliquer: les détails avec Olivier Poujade

Dans le miroir grossissant du Tour de France, il est des images de l'ascension finale du Britannique qui occultent tout. Dans la longue histoire du cyclisme, le "Géant de Provence" a certes toujours magnifié les champions, les Eddy Merckx, Bernard Thévenet ou autre Louison Bobet mais leurs chevauchées victorieuses se sont toujours accompagnées de souffrance.

Eddy Merckx, en 1970, avait été le seul maillot jaune à l'emporter au sommet du Ventoux mais l'image reste de ses efforts, de la cadence qu'il donnait à ses jambes à grands mouvements d'épaules, de son regard fixant la route avant de saluer d'un doigt la stèle de Tom Simpson.

De Froome, qui vient lui aussi de s'imposer en jaune, il restera une attaque au sprint d'une violence inouïe comme si le Ventoux n'était qu'un faux-plat et ses accélérations irrésistibles qui ont eu raison du Colombien Nairo Quintana.

Le cycliste britannique a déclaré:

Je voulais prendre le maximum de temps à mes adversaires, et je pensais que Quintana allait gagner l'étape mais il a faibli, à deux kilomètres de l'arrivée. C'est un jour incroyable, un rêve.

Incroyable est le mot qui revenait le plus après la course dans la salle de presse et, après une telle démonstration, il y a de grandes chances que Froome passe au crible des journalistes dès lundi dans sa conférence de presse de la journée de repos.

Triple champion du monde ... et dopé

Tyson Gay
Tyson Gay © Max PPP / EPA/MAXPPP

L'athlète américain Tyson Gay, triple champion du monde sur 100, 200 m et 4x100 m en 2007, a déclaré dimanche qu'il avait été contrôlé positif à un produit dopant et se retirait des championnats du monde de Moscou le mois prochain. Au cours d'une conférence de presse par téléphone depuis son camp d'entraînement d'Amsterdam, Gay a précisé qu'il avait été informé vendredi par l'Agence anti-dopage américaine (USADA) que l'échantillon A prélevé lors d'un contrôle hors compétition en mai était positif. L'échantilon B n'a pas été testé, a-t-il précisé en larmes.

L'athlète a reconnu :

Je ne vais pas vous raconter une histoire de sabotage. En gros, j'ai accordé ma confiance à quelqu'un qui m'a laissé tomber. J'ai fait une erreur. Je me retire du meeting Diamond League de Monaco et des championnats du monde. Je sais exactement ce qui s'est passé mais je ne peux pas en parler maintenant. J'espère que je pourrai courir à nouveau mais j'accepterai une sanction quelle qu'elle soit comme un homme.

Michel Gourdain revient sur les aveux du champion américain

Tyson Gay a refusé d'identifier le produit dopant incriminé et de dire comment il l'avait pris. Agé de 30 ans, Tyson Gay était en net regain de forme après avoir été victime de plusieurs blessures. Il a réussi la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 m avec un temps de 9"75 lors des derniers championnats des Etats-Unis, fin juin.

Son sort dépend désormais de l'USADA. L'agence a précisé dans un communiqué:

En réponse à la déclaration de M. Gay, l'USADA apprécie la manière dont il fait face à la situation et sa décision de se retirer volontairement de la compétition en attendant que tous les faits entourant son contrôle aient été établis. L'échantillon B sera testé prochainement et comme toujours les athlètes sont innocents jusqu'à ce que le contraire soit prouvé.

La Fédération américaine d'athlétisme a fait savoir qu'elle ignorait les détails de l'affaire et laissait l'USADA s'en occuper.

Asafa Powell, positif aux stimulants

Le Jamaïcain Asafa Powell, ancien détenteur du record du monde du 100 mètres, a été contrôlé positif à un stimulant lors des championnats nationaux organisés le mois dernier.

Asafa Powell a déclaré:

Je confirme qu'un échantillon que j'ai donné en juin lors des championnats nationaux est revenu avec des 'résultats défavorables. De l'oxilophrine (de la méthylsynéphrine) a été retrouvée et cette substance est considérée par les autorités comme un stimulant interdit. Je veux dire clairement à ma famille, à mes amis et à tous les fans qui me soutiennent dans le monde que je n'ai jamais pris en connaissance de cause ou volontairement des substances interdites par les règlements. Je ne suis pas et je n'ai jamais été un tricheur.

Paul Doyle, agent de l'athlète a annoncé:

Nous travaillons avec l'AMA (Agence mondiale anti-dopage) pour déterminer comme il (le stimulant) a pu entrer dans son organisme.

Bien qu'il n'ait jamais remporté un titre mondial sur sa discipline de prédilection, Asafa Powell, 30 ans, avait établi en 2005 le record du monde du 100 mètres en 9"74. Il avait conservé ce record jusqu'en 2008 lorsque ce dernier avait été amélioré par son compatriote Usain Bolt.

Asafa Powell a dû composer cette saison avec une série de blessures qui l'ont empêché de se qualifier pour les championnats du monde organisés à Moscou le mois prochain. Il a signé un chrono de 9"88 lors du meeting de Lausanne et certains envisageaient qu'il puisse être inclus dans l'équipe jamaïcaine de relais 4x100 mètres.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.