À l'approche de l'Australie, Alex Thomson et Armel Le Cléac'h se disputent la tête du Vendée Globe mille par mille, et ont relégué le reste de la flotte très loin derrière.

Le monocoque Banque Populaire VIII, skippé par Armel Le Cléac'h, mercredi au large de Kerguelen
Le monocoque Banque Populaire VIII, skippé par Armel Le Cléac'h, mercredi au large de Kerguelen © AFP / Nefertiti / DPPI

Après 26 jours en mer, après avoir traversé l'Atlantique plein sur et passé le Cap de Bonne-Espérance, la course en solitaire du Vendée Globe offre le plus beau des scénarii : deux hommes mènent la flotte dans les 40e rugissants, le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) et le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII).

Ce n'est même plus un mouchoir de poche qui les sépare : au pointage de jeudi après-midi, les deux hommes étaient séparés par moins de 4,3 milles nautiques (8 km). Avantage Thomson, repassé le même jour devant Le Cléac'h, et qui bénéficie d'une meilleure pointe de vitesse, au prix de trajectoires aiguisées (voir la vidéo ci-dessous). Impressionnant, aussi, l'écart qu'ils ont creusé avec le reste des concurrents : le plus proche, Sébastien Josse sur Edmond de Rotschild, pointe à 664 milles derrière eux. Et l'écart s'est considérablement accru ces dernières 24 heures.

L'Australie en ligne de mire

Thomson et Le Cléac'h naviguent à une vitesse de 16 nœuds, soit 27 km/h. Sur la dernière journée, ils ont avalé une distance de près de 700 km. À ce rythme, ils devraient doubler l'Australie par le sud et basculer dans le Pacifique Sud dans le courant du week-end. Mais les conditions météo très favorables (malgré une eau à 4 degrés) rencontrées ces dernières heures pourraient ne pas durer. Et les deux navigateurs ne sont pas au bout de leurs peines : la course autour du globe n'en est qu'à sa moitié, en distance, avec plus de 14 500 milles à parcourir (environ 27 000 kilomètres) à parcourir avant de revoir Les Sables-d'Olonne. Le vainqueur de l'édition 2012-2013, François Gabart, avait bouclé la distance en 78 jours... Thomson et Le Cléac'h ont pris le départ il y a moins d'un mois.

Ce mercredi, les deux skippers croisaient au large de l'île française de Kerguelen. La Marine Nationale a dépêché une frégate et un hélicoptère autour des deux monocoques et a livré des images saisissantes aux organisateurs du Vendée Globe :

► Pour suivre la course en temps réelle sur la carte du monde, c'est ici.

► LIRE EGALEMENT: notre dossier sur le Vendée Globe 2016-2017

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.