Finale du modial
Finale du modial © MaxPPP / Marcus Brandt

Le proverbe britannique s'est à nouveau vérifié : le football se joue à 11 contre 11, et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne. Les Allemands ont donc gagné la coupe du Monde en battant les Argentins un but à zéro, durant les prolongations.

Après le temps réglementaire, le score était encore vierge, et la partie plutôt équilibrée. Les Allemands possédaient le ballon, mais manquaient de tranchant en attaque, alors que les Argentins se montraient toujours dangereux en contre, notamment par le Parisien Lavezzi, étrangement sorti par son entraineur en fin de première mi-temps.

Le meilleur joueur du monde, Lionel Messi, après un début de match brillant disparaissait des écrans radar, et on s'acheminait "tranquillement" vers une dramatique séance de tirs au but quand le jeune prodige allemand Mario Göttze, d'un magnifique tir croisé trompait l'irréprochable gardien argentin Romero.

L'analyse de Matteu Maestracci

Un quatrième sacre, finalement mérité pour la "Mannschaft", équipe la plus convaincante sur l'ensemble du tournoi, sous les yeux de la chancelière Angela Merkel.

C'est la première fois qu'une équipe européenne s'impose lors d'une coupe du Monde en Amérique. Un succès qui par ailleurs valorise la performance de l'équipe de France, éliminée en quart de finale par celle d'Allemagne.

Finale du mondial tribune
Finale du mondial tribune © MaxPPP / Srdjan Suki
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.