Tony Parker en bleu
Tony Parker en bleu © REUTERS/Regis Duvignau
**La France s'est qualifiée pour sa deuxième finale européenne consécutive, la troisième de son histoire, en battant l'Espagne 75 à 72, double tenante du titre.** Malgré une première période qui a vu les français paralysés et totalement dominés, rentrer au vestiaire avec 14 points de retard, les bleus ont reussi à se reprendre, à arracher une prolongation et à battre la nation qui depuis sept ans leur avait fait vivre les pires souffrances. L’homme du match s'appelle Tony Parker, 32 points à lui seul. Surtout, il a su remotiver ses camarades à la mi temps, et la magie a fonctionné. L'équipe, avec une rare cohésion, n'a pas cette fois-ci laissé échapper sa chance. _Le récit de Matteu Maestracci_
Le très heureux Tony Parker n'oublie pas qu'il faut rester très concentrés pour la finale
La finale contre la Lituanie ne sera pas une simple formalité puisque cette équipe a battu la France au deuxième tour, mais Vincent Collet, le sélectionneur des bleus est serein
Dimanche à 21h00, l'équipe de France s'efforcera de décrocher son premier titre contre la Lituanie qui a battu la Croatie (77-62) dans l'autre demi-finale.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.