Blatter et Platini en mai 2015 lors de la réelection de Blatter
Blatter et Platini en mai 2015 lors de la réelection de Blatter © MaxPPP / Walter Bieri

Joseph Blatter, président de la Fifa, et Michel Platini, président de l'UEFA, ont été suspendus de toute activité liée au football pendant 90 jours par la Commission d'éthique de la Fifa . Ces suspensions interviennent alors que la Fifa est empétrée dans des scandales de corruption . Michel Platini était le favori pour succéder à Joseph Blatter à la tête de la Fifa.

De son coté, le français Jerome Valcke, secrétaire général de la Fifa, a également été suspendu de ses fonctions pour 90 jours. La commission a également exclu pour six ans l'ancien vice-président de la Fifa Chung Moong-joon. Le Sud-Coréen, autre candidat possible à la succession de Sepp Blatter, devra en outre s'acquitter de 100.000 francs suisses d'amende.

Soupçons de corruption

Ces suspensions, qui pourraient être prolongées de 45 jours, ont été décidées dans le cadre de l'enquête menée par la commission d'éthique. La justice suisse a ouvert le mois dernier une enquête pénale contre Sepp Blatter pour des soupçons de corruption lors de la vente des droits télévisés des Coupes du monde 2010 et 2014 à un prix très en-dessous du marché au président de la Fédération des Caraïbes, Jack Warner, et pour le versement de deux millions d'1,8 million d'euros à Michel Platini en 2011.

L'affaire agace beaucoup chez les footballeurs du monde entier. Et notamment dans le foot amateur français, où l'on se sent un peu trahi depuis les premières révélations.

Le reportage à Nice de Xavier Monferran

Platini toujours candidat?

La suspension de Michel Platini n'écarte pas de facto sa candidature à la présidence de l'instance suprême du foot, a précisé le porte-parole de la commission d'éthique. C'est la commission électorale de la Fifa qui devra étudier la validité de sa candidature.

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a apporté son soutien à Michel Platini

.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.