Dans une petite équipe de foot amateur de Vendée, tout le monde s'est mobilisé pour que le buteur, qui n'avait plus marqué depuis deux ans, mette enfin un but...À force de prières, de cierges et de camaraderie.

Gustin Godet a marqué un but lors d’un match de coupe dimanche 18 novembre 2018, à Saint-André-Goule-d’Oie.
Gustin Godet a marqué un but lors d’un match de coupe dimanche 18 novembre 2018, à Saint-André-Goule-d’Oie. © capture d'écran ©Facebook FC3M

C'est un exploit qui peut paraître anecdotique, mais pour un petit club de football de Vendée, c'est un exploit historique. Le FC3M, qui évolue en Départementale, a célébré dimanche un but attendu comme le messie, celui de son attaquant qui n'avait pas marqué depuis deux ans. Gustin Godet, un électricien de 22 ans, a enfin marqué ce dimanche après s'être fait gentiment taquiner pendant des mois par ses coéquipiers.

Né de la fusion de trois clubs de villages, le FC3M a déployé des trésors d'imagination tout au long de cette période de disette pour pousser son attaquant-vedette à marquer. Thomas Barreau, 28 ans défenseur central, raconte à France Inter : 

"L'année dernière déjà, à la même époque, il y a eu un pèlerinage, à l'église de Montournais, qui a été organisé avec une partie de ses coéquipiers qui ont brûlé des cierges. Même lui se mettait la pression tout seul. C'est arrivé aux plus grands. Il y a des attaquants de classe mondiale qui ont connu des périodes de disette. Mais là, je pense qu'on était pas très loin de rentrer dans le livre des records, sachant que pendant les deux ans, il a participé à tous les matches."

Une image Panini, porte-bonheur dans la chaussette

Gustin Godet a surpris tout le monde ce dimanche après-midi en marquant dès la première minute de jeu. 

Je suis assez fan de Thierry Henry. J'avais trouvé une carte d'un ancien magazine Panini. Je l'avais mise dans ma chaussette pour essayer de trouver le chemin des filets. Dimanche, je ne l'avais pas et du coup, j'ai marqué donc je ne sais pas si c'est vraiment un porte-bonheur en fait. "

Ce but inattendu n'est pas franchement flamboyant comme l'explique Thomas : "Il se trouve que le but a été marqué dans la première minute du match donc on a été pris à froid. C'est clairement pas un super but, c'est un but pourri même".

Gustin Godet le reconnait lui-même, sa frappe manquait de panache : "Sur 10, je mettrai 7 pour l'action qui s'est faite avant mais 3 pour le but lui-même. L'important, c'est qu'il soit au fond et qu'il a permis à l’équipe de se qualifier au challenge de Vendée. Dans le cri de guerre de fin de match, on a célébré notamment le but d’Augustin comme il se doit" reconnait Thomas. Pour le joueur amateur, cette euphorie "ça vous booste une équipe, quelque soit son niveau"

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.