Nikola Karabatic en pleine action contre le Qatar en finale des championnats du monde.
Nikola Karabatic en pleine action contre le Qatar en finale des championnats du monde. © EPA/MaxPPP

La France est devenue dimanche la première nation quintuple championne du monde de handball masculin, après avoir battu le Qatar (25-22) à Doha.

C'est dans le dôme futuriste de Losail que les handballeurs français ont décroché leur cinquième étoile (1995, 2001, 2009, 2011, 2015), devançant au palmarès des Mondiaux la Roumanie et la Suède. Mais ce trophée n'a pas été le plus aisé à aller chercher. Les Bleus n'ont pas montré leur meilleur handball et n'ont jamais réussi à se mettre totalement à l'abri face à une équipe qatarie qui a prouvé qu'elle n'avait pas volé sa place en finale.

Karabatic impérial

Sûre d'elle-même après avoir éliminé l'Espagne (22-26) en demi-finales, la France a su, malgré tout, mettre la pression sur les Qataris, avec un Nikola Karabatic en grande forme et désormais considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du handball.

La France perpétue ainsi sa tradition d'excellence dans ce sport, où elle a ramené un total de dix titres internationaux, avec ses deux sacres olympiques (2008, 2012) et ses trois succès européens (2006, 2010, 2014).

Pour célébrer ce cinquième titre, l'équipe de Claude Onesta sera reçue mardi par François Hollande à l'Elysée. Le chef de l'État a d'ailleurs salué le succès des Français sur son compte Twitter :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.