Judo, athlétisme, natation, voile ou karaté : les sportifs français présents à ces JO très particuliers espèrent ramener un maximum de médailles. Et ce sera plus facile dans certaines disciplines que d'autres. Le point sur ces sportifs qui pourraient créer l'événement dans les jours qui viennent.

Teddy Riner et Clarisse Agbegnenou font partie des meilleurs chances de médailles françaises
Teddy Riner et Clarisse Agbegnenou font partie des meilleurs chances de médailles françaises © AFP / PHILIPPE MILLEREAU / DPPI Media

Dans le sillage de ses deux stars Clarisse Agbegnenou et Teddy Riner, le judo tricolore sera très ambitieux dans le cadre prestigieux du Budokan, le temple du judo japonais.

En athlétisme, le décathlonien Kevin Mayer peut légitimement viser un premier titre olympique. Objectif podium également pour Renaud Lavillenie, Yohan Diniz, Alexandra Tavernier et Mélina Robert-Michon : vice-championne olympique à Rio, la discobole dispute, à 42 ans, ses cinquièmes Jeux !

En natation en revanche, les espoirs sont minces. Seul Florent Manaudou, dans le 50m, semble en mesure de décrocher une médaille.

Les meilleurs dans plusieurs disciplines

Certains Français sont tout en haut de la hiérarchie mondiale dans leur discipline : Pauline Ferrand-Prévot en VTT, Vincent Luis en triathlon, Lisa Barbelin et Jean-Charles Valladont au tir à l'arc, Charline Picon en voile, Élodie Clouvel et Valentin Belaud en pentathlon moderne, Steven Da Costa en karaté... Ils pourraient enrichir à Tokyo leur palmarès de la plus éclatante des manières.

La France sera très présente dans les sports collectifs avec les deux équipes de handball et de basket, l'équipe féminine de rugby à 7 et l'équipe masculine de volley. Toutes ont de solides chances de podium.

Au total, l'objectif affiché de la délégation tricolore est de faire au moins aussi bien qu'à Rio en 2016 : la France y avait conquis 42 médailles, dont 10 en or. Elle avait terminé septième nation au classement des médailles.