image autopromo championnats du monde d'athlétisme 2013
image autopromo championnats du monde d'athlétisme 2013 © Reuters

Un tiers des médailles gagnées dans les épreuves d'endurance aux Jeux olympiques et aux championnats du monde entre 2001 et 2012 auraient été remportées par des athlètes dont les tests sanguins étaient "suspects".

Nouvelle tornade dans le monde de l'athlétisme. Trois médias européens, la BBC, le Sunday Times britannique et le groupe de radio-diffusion allemand ARD/WRD se sont procurés les résultats de 12. 359 tests sanguins effectués sur plus de 5.000 athlètes sur une durée de 11 ans.

Tests sanguins anormaux

L'analyse des tests par des scientifiques montre que plus de 800 athlètes ont donné des échantillons sanguins qui étaient "anormaux" ou "suggéraient grandement" le dopage. De quoi embarrasser l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF en anglais)à trois semaines des championnats du monde d'athlétisme à Pékin (22 -30 août). Deux chercheurs australiens, spécialistes mondiaux du dopage sanguin ont validé ces données. Selon eux, la proportion d' athlètes présentant des valeurs sanguines étonnantes serait supérieure à celle constatée chez les cyclistes.

Dans l'athlétisme, "ils sont probablement 10 ou 15 ans derrière le cyclisme, dans la même situation diabolique que le cyclisme il y a 20 ans".

La Russie et le Kenya sur le triste podium du dopage

Ces deux nations sont au coeur des accusations. Dans un documentaire de la télévision publique allemande, des scènes, filmées en caméra cachée, montrent des injections de produits dopants au Kenya. Dans un enregistrement audio, Marya Savinova, médaille d’or du 800 mètres à Londres reconnaîtrait la prise d’hormones de croissance.

L'agence mondiale antidopage (Ama) se dit "très préoccupée"

Ces nouvelles accusations vont porter, une nouvelle fois, atteinte aux athlètes intègres dans le monde

L'Agence s'est saisie de l'enquête. Il y a quelques mois, une commission a été mise en place suite à un précédent scandale de dopage, elle va être élargie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.