Par rapport au championnat d'Europe 2012, conclu à une décevante 11e place, les Français seront privés de plusieurs cadres : Xavier Barachet et Bertrand Gille sont blessés alors que Didier Dinart et Guillaume Gille ont pris leur retraite internationale.

Les petits secrets des Experts

Passions plus ou moins assumées, comportements qui agacent leur entourage : découvrez les handballeurs de l'équipe de France, côté coulisses.

Survolez une image... puis cliquez

Crédits photo: MaxPPP, Sportissimo/Pillaud et DR

La préparation

Après un stage à Capbreton (Landes) fin décembre, l'équipe de France a participé à la seconde étape de la Golden League, un tournoi de préparation co-organisé avec le Danemark et la Norvège. S'ils n'ont concédé qu'une seule défaite face aux Danois, champions d'Europe en titre (29-28), les joueurs tricolores ont dû s'employer pour battre le Qatar (29-23) et la Norvège (29-28).

"La France, un outsider" selon Claude Onesta, entraîneur de l'équipe de France.

Deux piliers des Experts n'ont pas participé à ces matches pour cause de blessure : le gardien de but Thierry Omeyer (coude) et l'arrière Jérôme Fernandez (main). Mais tous deux ont été retenus dans la liste élargie établie par Claude Onesta, aux côtés des cadres de la génération suivante : Nikola Karabatic, Michaël Guigou, Luc Abalo ou Cédric Sorhaindo qui, tous, ont en point de mire le Mondial 2017 en France.

"La période des Experts est révolue" : Jérôme Fernandez, capitaine de l'équipe de France.

Pour clore cette préparation, l'équipe de France (avec Jérôme Fernandez) a effectué une dernière opposition contre une sélection de joueurs français de D1. Non retenus dans le groupe des 18, Benjamin Afgour, Wesley Pardin et Timothey N'Guessan ont complété cette formation mixte, battue 41-35 dans ce match de 4 fois 15 minutes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.