Après plus de trois ans de collaboration, Antoine Griezmann met fin à son contrat avec le géant des télécoms Huaweï soupconné d'avoir aidé la Chine dans la répression des Ouighours.

Le footballeur français Antoine Griezmann a annoncé jeudi qu'il mettait "un terme immédiat à (son) partenariat" avec le géant chinois des télécoms
Le footballeur français Antoine Griezmann a annoncé jeudi qu'il mettait "un terme immédiat à (son) partenariat" avec le géant chinois des télécoms © AFP / Franck Fife

Et si les footballeurs français devenaient des hommes engagés ? Après le PSG, cette semaine, qui a refusé de reprendre son match de Ligue des Champions pour dénoncer des propos présumés racistes, c'est Antoine Griezmann qui fait un geste fort. L'attaquant du Barça rompt son partenariat avec Huaweï pour son rôle supposé dans la crise de Ouïghours.

"J'annonce que je mets un terme immédiat à mon partenariat me liant à cette société" écrit Antoine Griezmann dans un message publié sur son compte Instagram. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Alors que depuis deux jours, Huaweï, le géant des télécoms chinois, est au coeur d'une polémique, soupçonné d'avoir participé au développement d'un logiciel dit "alerte Ouighour" un système de reconnaissance faciale pour surveiller les membres supposés de la minorité musulmane en Chine. "Huaweï ne doit pas se contenter de nier ces accusations" ajoute l'attaquant français qui appelle l'opérateur à "engager au plus vite des actions concrètes pour condamner cette répression de masse".

Selon des experts, un million de Ouïghours ont été placés en détention ces dernières années dans des camps de rééducation politique. Pékin dément ce chiffre et affirme qu'il s'agit de centres de formation professionnelle destinés à éloigner les personnes de la tentation de l'islamisme, du terrorisme et du séparatisme après une série d'attentats attribués à des Ouïghours. 

Les sportifs français prennent de plus en plus position dans les débats de société

Antoine Griezmann, qui était depuis le printemps 2017 l'un des ambassadeurs du géant chinois, multiplie dernièrement les prises de position publiques via les réseaux sociaux. 

Il y a 15 jours, il avait commenté la vidéo montrant le passage à tabac du producteur Michel Zeckler par des policiers en s'adressant directement au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "J'ai mal à ma France" avait alors écrit la star des Bleus.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix