Blatter
Blatter © Reuters / Arnd Wiegmann

Après plusieurs mois de polémique et d'interrogations, le Président de la Fédération internationale de football, le Suisse Sepp Blatter a confirmé lundi à Jacques Vendroux que la Coupe du Monde de football organisée en 2022 au Qatar aura lieu en hiver.

Depuis l'attribution de l'organisation de la Coupe du Monde au Qatar, de nombreux observateurs soulignaient la difficulté de faire disputer des rencontres à haute intensité sous les températures estivales de l'émirat. Le coup d'envoi devait en principe être donné le 16 juin, et malgré les assurances des organisateurs qui prévoyaient éventuellement des systèmes de réfrigération des stades, les spécialistes du sport de haut niveau soulignaient les risques pour la santé des joueurs. Jamais dans l'histoire de la compétition, celle-ci n'a été organisée en hiver. Pourtant c'est bien la solution prônée par le patron du foot mondial .

On ne peut pas jouer en été

Si la décision est finalement officialisée, c'est un véritable casse-tête que vont devoir résoudre les fédérations continentales et nationales : il va en effet falloir reconsidérer tous les calendriers des compétitions (championnats et coupes continentales) en tenant compte des impératifs, notamment économiques, des clubs, mais surtout des diffuseurs et annonceurs qui financent le football mondial.

Un exemple avec le football anglais, qui joue par tradition durant les fetes

Les explications de Franck Mathevon

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.