La première ascension (à pied) date officiellement de 1336. Depuis la nuit des temps, le Ventoux, du haut de ses 1911 mètres, planté au milieu de la Provence, fait fantasmer tous ceux qui l’approchent. Il joue toujours un rôle capital dans le Tour.

Pétrarque et le Ventoux

"Se découvre au loin de toutes parts, est presque toujours devant les yeux"

François Pétrarque a-t-il oui ou non réussi la première ascension du Mont Ventoux. Pour académique qu’elle soit, la question n’en est pas moins polémique et divise les historiens. Quoiqu’il en soit des talents d’alpiniste de l’érudit du 14ème siècle, il est assurément le premier à avoir décrit avec autant de talent le « Géant de Provence ».

http://bit.ly/PétrarqueWiki

1958 tout se joue dans le Ventoux

Le Ventoux contre la montre, c’est l’épreuve de vérité : une course pour grimpeur pur, avec, en seulement 21 kilomètres (alors que le Tour en compte 4319) la victoire finale pour enjeu. 18ème des 24 étapes, cette ascension va consacrer le Luxembourgeois Charly Gaul. Ce 13 juillet, « L’ange de la montagne » va triompher de « L’aigle de Tolède » Bahamontès, de « Maître Jacques » Anquetil et du « Grand fusil » Geminiani.

### 1970 Merckx et le Ventoux Eddy Merckx domine le Tour 1970 (ce sera sa deuxième victoire consécutive). Au fil des étapes, il a éparpillé tous ses adversaires façon puzzle. Rien ne l’oblige donc à des efforts supplémentaires en ce 10 juillet. Rien sauf son orgueil incommensurable qui le pousse à s’imposer seul en tête, se découvrant au passage devant la stèle commémorant la mort de Tom Simpson 3 ans auparavant. La ligne franchie, « Le cannibale » s’écroulera, victime d’un malaise… ### Thevenet gagne au Ventoux Pour sa troisième participation au Tour, Bernard Thévenet n’est plus un inconnu. Tous les coureurs savent que le Bourguignon est un grimpeur redoutable. Mais dans l’étape du Ventoux, on attend surtout une « partie de manivelles » entre Merckx et Ocana. Les deux favoris sont en effet en plein duel sur les dernières pentes du Ventoux, quand Bernard Thévenet s’arrache, sans laisser aucun espoir à ses compagnons d’échappée. L’espoir est devenu une valeur sûre : il remportera le Tour 2 fois, en 1975 et 1977. ### Le club des cinglés du Mont Ventoux Comme toutes les stars, le Ventoux a ses clubs de fans. Il inspire les randonneurs, les motocyclistes, les automobilistes qui y assouvissent leurs passions, et naturellement les cyclistes. Il était logique que ceux-ci se regroupent : l’un des clubs les plus actifs est celui des « Cinglés du Ventoux » : photos, témoignages, conseils, pour dominer le géant de Provence. [http://www.clubcinglesventoux.org/](http://www.clubcinglesventoux.org/) ### Le Ventoux en musique Le duo britannique un rien mystique baptisé Land of Nod, est composé d’un guitariste, Ant Walker et d’un bassiste Dave Battersby. Spécialisé dans la musique instrumentale évoquant les grands espaces, voire l’espace tout court. Mais les deux hommes sont aussi des passionnés de cyclisme. Au point qu’un de leurs albums s’appelle Mont Ventoux. Outre le morceau qui porte le même titre, on y trouve aussi un « Anquetil ». C’est tout dire. [https://itunes.apple.com/fr/album/mont-ventoux-ep/id202385100](https://itunes.apple.com/fr/album/mont-ventoux-ep/id202385100 "Album Mont Ventoux") ### Virenque, la rédemption au Ventoux 4 ans après l’affaire Festina et son éviction du Tour, Richard Virenque est revanchard comme jamais. Alors que Lance Armstrong domine ce Tour et a annoncé son intention de gagner la quatorzième étape qui arrive au Ventoux, Virenque s’extrait du peloton dans les vingt premiers kilomètres. Et il va résister à toutes les contre-attaques, Armstrong terminant troisième à plus de 2 minutes.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.