La fin de match a été marquée par l'inquiétante sortie sur blessure de l'ailier Yoann Huget
La fin de match a été marquée par l'inquiétante sortie sur blessure de l'ailier Yoann Huget © MaxPPP

Les rugbymen français ont entamé avec succès leur Coupe du monde grâce à une large victoire 32 à 10 contre l'Italie, samedi à Twickenham. La fin du match a été marquée par la blessure de Yoann Huget qui a déclaré forfait dimanche pour la suite du Mondial.

Le XV de France, surtout porté par la réussite de ses buteurs, a lancé très honorablement samedi à Twickenham sa campagne mondiale en s’imposant devant l’Italie (32-10), au terme d'un match haché par une indiscipline chronique des deux côtés. Les Français ont quasiment assuré une place en quarts de finale de la Coupe du monde, si toutefois ils parviennent à venir à bout de la Roumanie le 23 septembre et du Canada le 1er octobre.

Les Italiens minés par les fautes

Dans l'ensemble, la France s'est montrée très solide sur ses bases habituelles : à savoir la défense, la conquête statique et le jeu au sol, où elle a été largement supérieure. A l'inverse, l’Italie s’est révélée bien terne ce soir là : on l’y a vue accrocheuse mais minée par une pelletée de fautes à tous les coins du terrain (19 contre 16 à la France...), sans qu’elle n’ait paru jamais vraiment en mesure de re de renverser la France. Les hommes de Jacques Brunel ont subi la plupart du match, se contentant d'un baroud d'honneur par un essai de Giovanbattista Venditti (52).

Yoann Huget déclare forfait pour la suite du mondial.

Un point noir pour les Bleus : la fin de match, marquée par l'inquiétante sortie sur blessure de l'ailier Yoann Huget et un essai en force de Nicolas Mas. Samedi soir, les images laissaient craindre le pire : sur une reprise d'appuis sur un crochet intérieur dans les 22 mètres italiens, en bout de ligne, Huget s'est brutalement affalé avant d'immédiatement se tenir le genou droit, la tête entre les mains, grimaçant.

Maxime Médard parmi les pressentis pour remplacer Huget

Son manager a annoncé dimanche qu’il déclarait forfait pour la suite du Mondial. Il devrait être remplacé dans la journée au sein du groupe de 31 joueurs. Rémi Lamerat, qui a effectué près de deux mois de préparation avec le reste de l'effectif, et l'expérimenté Maxime Médard, figurent parmi les postulants. La désillusion est en tout cas énorme pour Huget, un des hommes de base du mandat de Philippe Saint-André entamé début 2012. Ailier accrocheur et combatif, qui s'appuie sur sa densité physique (1,90 m, 95 kg) et aime intervenir dans la ligne d'attaque à tous les coins du terrain, Huget est aussi un élément précieux de la vie de groupe, par son caractère avenant et facile à vivre. Surtout, il voit ses rêves de Coupe du monde s'envoler une deuxième fois de suite.

Les Français ont quasiment assuré une place en quarts de finale de la Coupe du monde
Les Français ont quasiment assuré une place en quarts de finale de la Coupe du monde © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.