Benzema, un ton en dessous
Benzema, un ton en dessous © Pilar Olivares

Sans tambour, ni trompette. L'équipe de France de football, remaniée pour l'occasion, a fait match nul 0-0 contre une vaillante équipe d'Équateur, réduite à 10 en début de seconde période. Les Bleus affronteront le Nigeria en huitièmes de finale.

►►► ALLER PLUS LOIN | Directs, vidéos, résultats... Vivez le Mondial avec France Inter

Didier Deschamps est resté positif dans une intervention télévisée quelques secondes après le coup de sifflet final :

On a manqué d'efficacité mais l'essentiel est là, tout va bien.

Les Français ont eu des occasions mais se sont heurtés au gardien de but équatorien, Dominguez. En fin de match, l'Équateur, pourtant réduite à dix après l'expulsion de son capitaine Valencia, aurait pu marqué le but victorieux.

Et maintenant, le Nigeria

Avec deux victoires et un match nul, les Français seront opposés au Nigeria, un adversaire à la portée des Bleus. Le vainqueur de la dernière Coupe d'Afrique des nations s'est qualifié malgré une défaite honorable contre l'Argentine 3-2. Le match est à 18h, lundi prochain dans la capitale brésilienne, Brasilia.

►►►DÉCOUVRIR | Brasilia dans la webcam de Franck Ballanger

L'attaquant star de l'équipe de France, Karim Benzema est déjà tourné vers les huitièmes de finale :

On aurait aimé gagner, l'essentiel, c'est qu'on ait pas perdu, on est fier de cette qualification.

Même sentiment pour le capitaine et gardien de but tricolore Hugo Lloris, au micro France Inter de Matteu Maestracci :"L'Équateur était peut-être l'équipe la plus difficile du groupe"

La France termine première de son groupe devant la Suisse qu'elle a étrillée 5-2 lors du deuxième match de la compétition. Les Suisses ont battu mercredi soir le Honduras 3-0.

La phase de groupes s'achève ce jeudi dans un suspense haletant pour le Portugal, qui pourrait être éliminé en cas de match nul entre les USA et l'Allemagne, et pour l'Algérie, qui se prend à rêver d'une qualification historique pour les 8e de finale du Mondial-2014, à condition de faire un bon résultat contre la Russie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.