Bolt une nouvlelle fois champion du monde. Lavillenie en argent... Suivez les résultats au jour le jour à partir du samedi 10 août.

Le Français Tamgho champion du monde du triple saut

teddy tamgho champion du monde de triple saut
teddy tamgho champion du monde de triple saut © reuters

Le Français Teddy Tamgho a étésacré dimanche à Moscou champion du monde du triple saut au terme d'un concours magnifique qui l'a vu devenir le troisième homme dans l'histoire à dépasser les 18 mètres.

Il est le premier Français champion du monde en athlétisme depuis les deux titres gagnés en 2005 par Ladji Doucouré sur le 110 mètres haies et les hommes du relais 4x100 mètres.

Tamgho, 24 ans et champion du monde en salle de 2010, a en outre ponctué son concours d'un saut à 18,04 mètres à son dernier essai, nouveau record de France.

Il était alors en tête après avoir réalisé 17,68 m, une marque légèrement supérieure aux 17,64 m qui avaient ouvert son concours et lui permettaient de devancer au deuxième meilleur saut son rival cubain Pedro Pablo Pichardo, également auteur de 17,68 m.

Avec cet ultime saut en forme d'apothéose, Tamgho a conclu de la plus belle des manières un concours relevé où il a enfin été à la hauteur des espoirs placés en lui, mais qu'une blessure en 2011 et des démêlés judiciaires depuis avaient sapés.

A l'issue du concours, Tamgho devance Pichardo et un autre jeune sauteur, l'Américain Will Claye, 22 ans seulement, déjà médaillé de bronze aux Jeux de Londres il y a un an. Il entre aussi dans le club très fermé des athlètes à avoir dépassé les 18 mètres, rejoignant le Britannique Jonathan Edwards, recordman du monde depuis 1995 et son saut à 18m29, et le champion olympique 1996 Kenny Harrison (18m09).

Le Roi Bolt

usain bolt reprend l'or mondial du 100 m
usain bolt reprend l'or mondial du 100 m © reuters

Le Jamaïcain Usain Bolt a conservé samedi à Moscou son titre de champion du monde du 200 mètres en donnant une fois de plus l'impression de ne pas forcer son talent.

Déjà sacré dimanche dernier sur 100m, le détenteur du record du monde avait réussi le même doublé aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 puis de Londres en 2012 et aux Mondiaux de Berlin en 2009.

Avec un chrono de 19"66, il a devancé dans l'ordre son compatriote Warren Weir et l'Américain Curtis Mitchell.

Mohamed Farah réussit le doublé 5 000 m / 10 000 m

mohamed farah réussit le doublé 5.000m-10.000m à moscou
mohamed farah réussit le doublé 5.000m-10.000m à moscou © reuters

Le fondeur britannique Mohamed Farah a remporté vendredi à Moscou le titre de champion du monde du 5 000 mètres, parachevant ainsi le doublé 5.000m - 10.000m comme il y a un an aux Jeux olympiques de Londres. Au terme d'une finale courue sur un rythme plutôt lent, Mohamed Farah a battu ses derniers rivaux dans les derniers hectomètres grâce à sa vitesse de pointe, l'un de ses meilleurs atouts (13 minutes 26"98).

L'Ethiopien Hagos Gebrhiwet s'est offert la médaille d'argent (13'27"26), le Kényan Isiah Kiplangat Koech celle de bronze (13'27"26 également).

Avant Mohamed Farah, seul l'Ethiopien Kenenisa Bekele avait réussi à détenir en même temps les titres mondiaux et olympiques du 5 000 et du 10 000 mètres.

Mekhissi-Benabbad en bronze sur 3 000 mètres steeple

Mahieddine Mekhissi
Mahieddine Mekhissi © CC Georges Biard

Mahiedine Mekhissi-Benabbad a décroché jeudi la médaille de bronze du 3 000 steeple des Mondiaux d'athlétisme de Moscou, comme il y a deux ans à Daegu en Corée du Sud.

L'athlète de 28 ans, double vice-champion olympique, a réalisé un chrono de 8'07"86 pour terminer derrière son rival et ami kényan Ezekiel Kemboi (8'06"01) et un autre Kényan, Conseslus Kipruto (8'06"37).

Les deux autres Français engagés dans cette finale ont connu un destin différent: Yoann Kowal a terminé huitième et Noureddine Smaïl a dû abandonner après avoir chuté en course.

Les Françaises éliminées du 200 mètres

Les trois Françaises en lice jeudi en demi-finales du 200m des Mondiaux d'athlétisme de Moscou ont été éliminées, loin des meilleurs temps réalisées par les favorites de l'épreuve.

La championne d'Europe 2010 de la distance, Myriam Soumaré, a terminé cinquième de sa course (22"85) tandis que Johanna Danois (23"15) et Lenora Guion-Firmin (23"11) ont fini sixièmes.

Le meilleur temps des demi-finales a été réalisé par la championne olympique, l'Américaine Allyson Felix (22"30).

La championne du monde du 100 m, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce (22"54), et sa dauphine de Moscou Murielle Ahouré (22"46), ont enlevé les deux autres courses. La finale aura lieu vendredi.

Diniz, 10ème du 50 km marche

déception pour yohan diniz à daegu
déception pour yohan diniz à daegu © reuters

Yohann Diniz, deuxième aux championnats du monde en 2007, n'a pas pu s'illustrer dans le 50 km marche. L'athlète de Reims, disqualifié l'an dernier aux JO deLondres et il y a deux ans à Daegu en Corée du Sud, a cette fois-ci terminé la course, à la dixième place, et en a tiré uncertain motif de satisfaction.

Au-delà de la dixième place de Diniz, la délégation française a connu deux déceptions dans la matinée avec leséliminations de Salim Sdiri à la longueur et de Sophie Duarte sur le 5 000 m.

O pointé pour les Français, Isinbayeva sur le toit du monde

Sexy Beijing CHINA Olympics, Yelena ISINBAYEVA, 20 août 2008
Sexy Beijing CHINA Olympics, Yelena ISINBAYEVA, 20 août 2008 © Radio France / Kabatology

La Russe Yelena Isinbayeva , la meilleure perchiste de l'histoire, a fait mardi le bonheur du public du stade Loujniki de Moscou acquis à sa cause en reprenant sa couronne mondiale.

A 31 ans, la championne olympique d'Athènes et de Pékin a franchi une barre à 4,89 mètres et effacé par la même occasion les doutes nés de ses résultats en demi-teintes de ces dernières années. L'Américaine Jenn Surh, couronnée aux JO de Londres il y a un an, s'est adjugée la médaille d'argent avec un saut de 4,82m. La Cubaine Yarisley Silva complète le podium.

L'Ethiopien Mohammed Aman a remporté mardi la médaille d'or du 800 mètres aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou au terme d'une finale manquée par le Français Pierre-Ambroise Bosse , septième à l'arrivée. Le Français de 21 ans, qui a déjà couru en moins de 1 minute 44" cette saison, a pris un départ poussif et n'a jamais réussi à monter dans le peloton de tête. Il a franchi la ligne avec un temps de 1'44"79.

L'Ukrainienne Ganna Melnichenko est devenue championne du monde de l'heptathlon avec un total de 6 586 points, le meilleur de sa carrière. Quatrième à seulement quelques points du podium avant la dernière épreuve, la Française Antoinette Nana Djimou, qui visait à 28 ans une première médaille mondiale, a craqué dans le 800 mètres et fini à la huitième place au classement.

Renaud Lavillenie, une médaille d'argent au goût amer

renaud lavillenie devra se contenter de l'argent à la perche
renaud lavillenie devra se contenter de l'argent à la perche © reuters

Renaud Lavillenie, qui était venu chercher à Moscou le seul titre manquant à son palmarès -celui de champion du monde du saut à la perche-, a dû se contenter lundi de la médaille d'argent. Grand favori compte tenu de sa domination sur la discipline cette année, le champion olympique en titre s'est incliné devant l'Allemand Raphael Holzdeppe , qui a franchi une barre à 5,89 mètres à sa première tentative.

Renaud Lavillenie a lui aussi sauté à 5,89 mètres, mais seulement à son deuxième essai. Et, comme son rival pour le titre, il a échoué trois fois à 5,96 mètres, sans donner par ailleurs l'impression d'être au meilleur de sa forme.

Il était arrivé en Russie avec le statut de champion olympique en titre, de double champion d'Europe, et de seul homme au monde actuellement capable de passer la barre des six mètres.

Mekhissi, Smaïl et Kowal en finale du 3 000m steeple

Les Français Mahieddine Mekhissi-Benabbad, Noureddine Smaïl et Yoann Kowal se sont qualifiés lundi pour la finale du 3.000 mètres steeple des championnats du monde.

Mekhissi, deux fois vice-champion olympique de la discipline, a remporté sa série avec le meilleur temps de la matinée (8'15"43). Ses compatriotes ont tous deux fini troisièmes de leurs séries.

Mekhissi sera l'un des favoris de la finale, jeudi, avec le Kényan Ezekiel Kemboi, qui l'avait devancé à Londres.

Usain Bolt : le roi est de retour

Le Jamaïcain a reconquis à Moscou son titre de champion du monde du 100 mètres deux ans après sa disqualification surprise en finale à Daegu.

usain bolt reprend l'or mondial du 100 m
usain bolt reprend l'or mondial du 100 m © reuters

L'homme le plus rapide de l'histoire, double champion olympique de la distance, a pris un départ plus lent que son concurrent le plus sérieux, l'Américain Justin Gatlin, mais a vite refait son retard pour finir en 9"77.

Sous la pluie qui s'abattait sur le stade Loujniki, Justin Gatlin a quant à lui décroché la médaille d'argent avec un chrono de 9"85, le Jamaïcain Nesta Carter celle de bronze.

Comme immunisé contre la pression qui pesait sur ses épaules depuis son faux départ en Corée du Sud, Usain Bolt n'a connu aucun ennui. Avant le départ, il a fait le spectacle comme il en a l'habitude, en mimant cette fois-ci un parapluie.

Sa route semblait nettement dégagée depuis le forfait sur blessure du champion du monde en titre, son compatriote Yohan Blake, et les retraits de Tyson Gay et Asafa Powell, récemment suspendus pour cause de dopage.

Septième à l'arrivée avec un temps de 10"06, le français Christophe Lemaitre s'est blessé à la jambe droite et a quitté la piste sur une civière. Cette mésaventure met en doute sa participation au 200 m, sa distance fétiche.

Mélina Robert-Michon en argent au disque

la française mélina robert-michon vice-championne du monde du disque
la française mélina robert-michon vice-championne du monde du disque © reuters

La Française Mélina Robert-Michon a obtenu dimanche la médaille d'argent au lancer du avec, en prime, un nouveau record de France, 66,28 mètres.

La Croate Sandra Perkovic, sacrée championne olympique il y a un an à Londres, est devenue championne du monde.

Une troisième couronne mondiale pour Brittney Reese

L'Américaine Brittney Reese a remporté dimanche à Moscou le troisième titre de championne du monde de sa carrière en saut en longueur, une première dans l'histoire de cette discipline.

l’américaine brittney reese décroche son 3e sacre mondial en longueur
l’américaine brittney reese décroche son 3e sacre mondial en longueur © reuters

La championne olympique âgée de 26 ans s'est imposée dans ce concours avec un saut à 7,01m devant la Nigériane Blessing Okagbaré (6,99 m) et la Serbe Ivana Spanovic (6,82 m).

Avant de laisser éclater sa joie, Brittney Reese a enfilé un tee-shirt sur lequel on pouvait lire "Lâchez la bête", pris sa dauphine dans ses bras puis saisi un drapeau américain pour finalement poser devant les photographes.

Le saut de l'Américaine aura été le seul mesuré à plus de 7 mètres de toute la compétition.

Christophe Lemaitre qualifié pour la finale du 100 m des Mondiaux

Lemaitre, quatrième il y a deux ans à Daegu en Corée du Sud, a terminé à la même place de sa demi-finale mais a été repêché au temps grâce à un bon chrono (10"00), sa meilleure performance de la saison.

christophe lemaitre en demi-finale du 200 m à daegu
christophe lemaitre en demi-finale du 200 m à daegu © reuters

Vicaut a quant à lui fini troisième de sa demi-finale (10"01) derrière l'Américain Justin Gatlin (9"94) et le Jamaïcain Nesta Carter (9"97).

Le Jamaïcain Usain Bolt, double champion olympique en titre, s'est qualifié facilement avec un temps de 9"92.

La finale aura lieu en début de soirée, à 17h50 GMT

Le Russe Ivanov en or sur le 20 km marche

Aleksandr Ivanov a offert dimanche à la Russie sa première médaille d'or aux Mondiaux d'athlétisme de Moscou en remportant le 20 km marche.

Au terme d'une 1h21 d'effort, Ivanov a devancé le champion olympique chinois Ding Chen d'une poignée de secondes.

L'Espagnol Miguel Angel Lopez a pris la troisième place.

Le Français Bertrand Molinet s'est classé 29e, à cinq minutes du vainqueur, tandis que son compatriote Kevin Campion a abandonné.

Myriam Soumaré en demi-finales du 100 m

La Française Myriam Soumaré s'est qualifiée pour les demi-finales du 100 m. Au contraire de Stella Akakpo, éliminée pour 2 centièmes.

Myriam Soumaré Athlétisme 2010
Myriam Soumaré Athlétisme 2010 © cedmars

Soumaré et Akakpo ont terminé toutes deux à la 4e place de leur série respective, juste derrière les 3 places directement qualificatives, mais Soumaré fait partie des 6 autres meilleurs chronos et est donc également qualifiées.

Soumaré a signé un chrono de 11 sec 34/100e , dans une série dominée par l'Américaine English Gardner.

Akakpo, qui dispute à 19 ans ses premiers Mondiaux avec les A après son titre de championne d'Europe juniors décroché il y a quelques semaines, a réalisé 11 sec 43/100e, assez loin de la Nigériane Blessing Okagbare (11.03).

Elle échoue pour deux centièmes de seconde à se qualifier.

Les demi-finales sont programmées lundi à 17h35 en France

Un seul Martinot-Lagarde en demies du 110m haies

Le Français Thomas Martinot-Lagarde s'est qualifié dimanche pour les demi-finales du 110m haies des Mondiaux d'athlétisme à la différence de son frère Pascal, qui a vu ses chances de rapporter une médaille de Moscou s'envoler à cause d'une pubalgie tenace.

Les frères Martinot-Lagarde
Les frères Martinot-Lagarde © Radio France

Thomas Martinot-Lagarde a terminé deuxième de sa série en 13"33 , à un centième seulement du champion olympique en titre et recordman du monde américain Aries Meritt.

Son frère Pascal, sixième meilleur performeur de l'année, a en revanche été éliminé en prenant la cinquième place de sa série avec le 22e temps de tous les engagés. "Sur les haies, il faut courir en étant vraiment engagé. Mais dès que j'avançais les épaules pour arrondir le dos, je sentais des étincelles ", a-t-il expliqué après son élimination.

Hier, Pascal Martinot-Lagarde évoquait cette blessure :

Les demi-finales auront lieu lundi.

Le Britannique Mohamed Farah, champion du monde du 10.000 mètres

mohamed farah, roi du 10.000 m à moscou
mohamed farah, roi du 10.000 m à moscou © reuters

Mohamed Farah, déjà champion olympique du 10.000 mètres, a accroché samedi une nouvelle médaille d'or à sa collection en devenant champion du monde de cette distance à Moscou.

Le spécialiste des courses de fond, médaillé d'argent il y a deux ans à Daegu (Corée du Sud), a signé un chrono de 27'21"71 pour prendre sa revanche sur le champion sortant, l'Éthiopien Ibrahim Jeilan (27'22"23), et le Kenyan Paul Tanui (27'22"61).

"Je courais avec l'expérience d'il y a deux ans en tête", a expliqué à la BBC Farah, également sacré sur le 5.000 m aux JO de Londres l'été dernier. "Je savais qu'il fallait que je contrôle les moindres faits et gestes des autres, je savais qu'ils allaient vouloir sortir. Et j'ai tenu bon, j'ai tenu bon", a ajouté l'athlète d'origine somalienne.

La star des derniers Jeux, au même titre que le sprinteur jamaïcain Usain Bolt, a contrôlé la course de bout en bout malgré un excellent finish de Jeilan , qui a contraint le Britannique à conclure au sprint.

Il s'agit du deuxième titre mondial de Farah après celui conquis sur 5.000 m en 2011 en Corée du Sud.

Lemaitre et Vicaut en demi-finales du 100 m

Les Français Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut sont qualifiés pour les demi-finales du 100 mètres auxquelles participeront également les favoris, Usain Bolt en tête.

jimmy vicaut et christophe lemaitre en demi-finales du 100m
jimmy vicaut et christophe lemaitre en demi-finales du 100m © reuters

L'essentiel était de se qualifier

Christophe Lemaitre, quatrième sur la distance à Daegu en 2011, a pris un départ lent avant de se reprendre et de finir deuxième de sa série en 10"12. " L'essentiel, c'était de se qualifier (...). Maintenant que je suis entré dans la compétition, j'espère que ça ira mieux" , a-t-il dit sur France Télévisions.

Jimmy Vicaut, qui a couru trois fois cette année sous les 10 secondes, a survolé une course peu relevée . Il s'est même offert le luxe de ralentir dans les derniers mètres pour finir en 10"06.

Après la course, le reportage de Franck Ballanger

Le Jamaïcain Usain Bolt, champion du monde 2009, deux fois champion olympique de la distance, détenteur du record du monde et grand favori, a réalisé un temps de 10"07 dans la dernière série. Son rival le plus sérieux, l'Américain Justin Gatlin, a couru en 9"99. Le meilleur temps des qualifications revient à un autre Américain, Mike Rodgers (9"98).

Les demi-finales et la finale, clous de la semaine moscovite, auront lieu dimanche soir.

Kiplagat conserve son titre mondial en marathon

Edna Kiplagat
Edna Kiplagat © Radio France

La Kenyane Edna Kiplagat est devenue samedi à Moscou la première athlète à conserver son titre de championne du monde du marathon.

Déjà sacrée il y a deux ans à Daegu, en Corée du Sud, Edna Kiplagat a bouclé les 42,195 km de course à pied en 2 heures, 25 minutes et 44 secondes, devant l'Italienne Valeria Straneo et la Japonaise Kayoko Fukushi.

La seule Française engagée sur cette course, Carmen Oliveras, a terminé 33e à plus de 20 minutes de Kiplagat.

La victoire s'est décidée à deux kilomètres de l'arrivée lorsque la Kenyane a placé une accélération en tête de la course à laquelle Straneo n'a pas pu répondre.

La marathonienne âgée de 33 ans, qui avait terminé 20e aux JO de Londres malgré une grippe, a franchi la ligne d'arrivée dans le stade Loujniki avec treize secondes d'avance sur l'Italienne de 37 ans.

Marie Gayot et Floria Guei en demi-finales du 400m

Les Françaises Marie Gayot et Floria Guei se sont qualifiées samedi pour les demi-finales du 400m des championnats du monde d'athlétisme.

Marie Gayot a terminé troisième de sa série avec un chrono de 51"83 derrière la Britannique Christine Ohuruogu (50"20) et l'Américaine Natasha Hastings (50"64).

De son côté, Floria Guei a couru plus vite (51"75) mais terminé quatrième de sa course derrière l'Américaine Francena McCorory (50"56), la Jamaïcaine Stephanie McPherson (50"98) et l'Italienne Libania Grenot (51"43).

Les demi-finales auront lieu dimanche.

Renaud et Valentin Lavillenie qualifiés en finale

les frères lavillenie se qualifient en finale du saut à la perche à moscou
les frères lavillenie se qualifient en finale du saut à la perche à moscou © reuters

Les deux frères Renaud et Valentin Lavillenie se sont qualifiés samedi pour la finale de la perche.

Le champion olympique de la discipline et aîné de la fratrie, Renaud, a dû s'y reprendre à deux fois pour franchir 5,65 m , une hauteur d'entrée de concours pour lui.

Sans surprise, il est donc en lice pour décrocher lundi soir, à l'occasion de la finale, le seul titre qui manque à son palmarès.

Plus étonnant, son frère Valentin a également réussi à se faufiler parmi les 13 derniers finalistes , en prenant la 11e place cumulée des qualifications, avec un meilleur saut à 5,55 m.Il a cependant frôlé la correctionnelle en échouant par deux fois à 5,25 m, sa première barre.

La finale de la perche est programmée lundi soir à partir de 17h00 en France , 19h00 locales.

Les précisions de Franck Ballanger

Pierre-Ambroise Bosse en demi-finales du 800m

Le Français Pierre-Ambroise Bosse s'est qualifié samedi pour les demi-finales du 800m des Mondiaux en remportant facilement sa série.

Médaillé de bronze aux championnats d'Europe d'Helsinki l'an dernier, Pierre-Ambroise Bosse a réalisé un chrono de 1'47"70. «Je ne pouvais pas rêver mieux qu'un gros 1 min 47 sec. J'ai ressenti beaucoup de fraîcheur, de fluidité. J'en ai gardé sous le pied » a-t-il déclaré à l'issue de sa performance.

Les demi-finales auront lieu dimanche.

Mélina Robert-Michon qualifiée pour la finale du lancer de disque

Mélina Robert Michon
Mélina Robert Michon © Radio France

La Française Mélina Robert-Michon s'est qualifiée samedi pour la finale de l'épreuve du lancer de disque.

Sixième aux Jeux olympiques de Londres l'an dernier, Mélina Robert-Michon a décroché son billet pour la finale, qui aura lieu dimanche, dès son premier essai avec un jet à 63,16 mètres .

La Française s'est classée cinquième des qualifications, dominées par la Lituanienne Zinaida Sendriute (64,16m).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.