luzenac
luzenac © MaxPPP / Thierry Bordas

La Ligue de football professionnel (LFP) a refusé ce vendredi la montée du club en Ligue 2. La direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) avait pourtant donné un avis favorable pour la montée de Luzenac en Ligue 2.

Luzenac se sera battu tout l’été avec les instances dirigeantes du football français. Finalement, le petit village ariégeois se voit refuser l'accession aux pelouses de Ligue 2 par la Ligue de football professionnel. L'argument avancé est que:

Le club ne dispose pas d'un stage répondant aux normes réglementaires de sécurité

Les supporters du club se disent "dégoutés". Le reportage de Corinne Cutilla

Carole Delga, la secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, originaire de Midi-Pyrénées, se réjouissait déjà de la nouvelle

Jeudi, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du foot français, avait pourtant validé l’octroi du statut professionnel au club, en vue de sa montée en Ligue 2. La décision devait encore être validée par la Ligue de Football Professionnel (LFP) ce vendredi à l'occasion d'une "réunion d'urgence".

Le rappel de la situation avec Sébastien Hazard

Deuxième de National juste derrière Orléans la saison dernière, Luzenac avait gagné le droit de monter en Ligue 2. Pour des raisons financières, le club avait vu son dossier refusé à deux reprises par la DNCG, et par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Pourtant Luzenac n’a pas baissé les bras et a déposé un recours devant le tribunal administratif de Toulouse, assurant que les comptes du club étaient bien équilibrés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.