Marathon de Paris, 2016
Marathon de Paris, 2016 © Reuters / Gonzalo Fuentes

Le 40ème Marathon de Paris s'est élancé ce dimanche des Champs Élysées. Le dispositif de sécurité renforcé cette année n'a pas altéré l'ambiance bon enfant. Le Kényan Cyprian Kotut s'impose chez les messieurs, la Kényane Visiline Jepkesho chez les femmes.

Le départ de la 40ème édition du Marathon de Paris a été donné sur les Champs Élysées à 8h30 pour les athlètes handisports, suite du plateau Elite à 8h45. Les départs se sont ensuite échelonnés tout au long de la matinée selon le niveau des coureurs. Les derniers sont partis à 10h15. Sur les 57.000 coureurs inscrits cette année (un record), 46.200 ont finalement retiré leur dossard.

Triplé kényan

Le Kényan Cyprian Kotut a franchi le premier la ligne d'arrivée, à l'issue d'une course de 42,165km parcourue en 2h07:10 (le record reste dans les mains de l'Ethiopien Kenenisa Bekela, 2h05:04 en 2014). Cyprian Kotut réalise un doublé après sa victoire cette saison sur le semi-marathon de Paris.

Le podim hommes est entièrement kényan puisque Laban Korir (2h07:27) et Stephen Chemlany (2h07:35) suivent la marche.

Chez les femmes, la Kényane Visilin Jepkesho arrive en tête en 2h25:52. Là non plus, pas de record, puisqu'il reste détenu par l'Ethiopienne Boru Tadese, établi à 2h21:04 en 2013.

Sécurité renforcée et ambiance conviviale

La préfecture de police de Paris n’avait volontairement pas voulu trop en dire sur le dispositif de sécurité. Il est renforcé "par des équipes de policiers implantés sur les zones de départ et d’arrivée ". "Quelques centaines de policiers sont mobilisés " explique le préfet de police de Paris. Ils sont épaulés par des vigiles, des détecteurs de métaux. 3.000 bénévoles ont également été recrutés. La présence policière reste toutefois discrète, et l'ambiance générale est à la bonne humeur.

Le reportage de Yann Gallic.

Perturbations de circulation toute la journée

Les dernières réouvertures d'axes auront lieu aux environs de 20h30 sur ce parcours qui s'étend entre les bois de Boulogne, à l'Ouest de Paris, et le Bois de Vincennes, à l'Est de la capitale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.