Mis en cause par les révélations de Mediapart, Kylian Mbappé se défend. "Je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus", assure-t-il dans une interview à Radio France.

Kylian Mbappé a répondu aux questions de Jacques Vendroux
Kylian Mbappé a répondu aux questions de Jacques Vendroux © Radio France

Mediapart a révélé comment le PSG a réussi à faire venir Kylian Mbappé en répondant favorablement à un certain nombres de clauses assez folles. Parmi elles, en cas de sacre au Ballon d’Or, le joueur voulait devenir le membre du vestiaire le mieux payé du club, devant Neymar. Autre clause étonnante, selon Mediapart, le natif de Bondy souhaitait que le PSG lui finance "50 heures par an de voyages en jet privé", avant de finalement obtenir une indemnité de 30 000 euros par mois "pour financer ses frais de logement et trois employés personnels".

"C'est totalement faux. Je n'aime pas trop parler de ce sujet mais vu que vous m'en parlez, je vais en parler. Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus", a déclaré l'attaquant du PSG interrogé par Jacques Vendroux jeudi soir.

"On a annoncé différentes choses, pour moi, le plus important c'était de savoir dans quel club je pouvais donner le meilleur de moi même et poursuivre ma progression. Et j'ai choisi le Paris Saint-Germain tout naturellement", a-t-il ajouté.

"Après, il ne faut pas oublier qu'il y a des négociations et tout ce que j'ai fait, même si il y a plein de choses qui sont fausses, je l'ai fait dans les règles", poursuit Kilyan Mbappé. "Ce qui me fait rire un peu, c'est que Mediapart est à la base [un] site qui dénonce les irrégularités dans le football, sauf que tout ce que j'ai fait est en règles. Donc je ne comprends pas." 

Sur les accusations de fichage ethnique dans les recrutements au PSG, Kilyan Mbappé n'a pas souhaité s'exprimer

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.