La France a battu dimanche la Croatie 4-2 en finale de la Coupe du monde de football 2018 à Moscou et s'adjuge la deuxième étoile de championne du monde de son histoire.

 À Moscou, les Bleus l'ont emporté 4 à 2 contre la Croatie et sont sacrés champions du monde de football pour la deuxième fois de leur histoire.
À Moscou, les Bleus l'ont emporté 4 à 2 contre la Croatie et sont sacrés champions du monde de football pour la deuxième fois de leur histoire. © AFP / Alexander NEMENOV

Ils l'ont fait ! Vingt ans après leur premier sacre en Coupe du monde de football, les joueurs de l'équipe de France ont remporté dimanche la finale du Mondial en Russie. Face à une équipe croate puissante, les Bleus décrochent leur deuxième étoile avec 4 buts contre deux pour la Croatie.

Bien que favoris, les Bleus ont été malmenés en première période, ne marquant que sur des coups de pieds arrêtés. Dans les 45 premières minutes, c'est donc sur un but de Mario Madzukic, contre son camp sur un coup franc d'Antoine Griezmann, que l'équipe de France a ouvert le score. Un avantage gommé à la 28e minute par Ivan Perisic qui égalise, avant que Griezmann n'offre de nouveau l'avantage à la France sur pénalty à la 38e minute (main de Perisic dans la surface de réparation).

En seconde mi-temps, Paul Pogba a aggravé la marque sur une passe en retrait d'Antoine Griezmann (59e), suivi par Kylian Mbappé (65e), avant que Mario Mandzukic réduise la différence de buts en profitant d'une erreur du gardien français Hugo Lloris (69e).  Les footballeurs français renouent ainsi avec la victoire sous la baguette de Didier Deschamps, 20 ans après le triomphe de 1998 en France, quand l'entraîneur des bleus était le capitaine de l'équipe victorieuse.

"On n'a pas fait un énorme match mais on a montré beaucoup de qualités mentales et on a mis quatre buts quand même", a reconnu Didier Deschamps, l'entraîneur des Bleus qui était membre de l'équipe de France lors du sacre de 1998. Aux Français, le sélectionneur a lancé : "On les aime, on est fiers d’être français et on se retrouve demain."

La circulation fermée dans l'Ouest parisien

Place maintenant à la célébration. Les supporters, nombreux cet après-midi dans les fanzones partout en France, ne vont pas en rester là. À Paris, où la fanzone du Champ de Mars affichait complet peu de temps après son ouverture et pas moins de trois heures avant le coup d'envoi de la finale, les supporters déçus se sont dirigés massivement vers l'avenue des Champs-Élysées. 

Un large périmètre d'interdiction de la circulation des véhicules a été mis en place place dimanche depuis 18h dans l'ouest et le centre de Paris, où une marée humaine est attendue sur les Champs-Elysées en cas de victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde de football.  "Au vu du nombre important de supporteurs sur la voie publique, la préfecture de Police met dès à présent en oeuvre l'interdiction de circulation sur le périmètre annoncé", a-t-elle tweeté alors que les rues et bars de la capitale débordaient de supporteurs tricolores. 

Prévu jusqu'à 4h lundi matin, ce périmètre s'étend de la Porte Maillot aux Jardins des Tuileries, en passant par les Invalides et le Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel. L'objectif "est d'éviter ce qu'on avait connu en 1998 avec un afflux de voitures" convergeant vers les Champs, avait expliqué le préfet. Trois accidents, dont l'un mortel, avaient gâché la fête.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.