Pour ne rien louper des finales NBA entre Cleveland et Golden State, les fans de basket sont prêts à tout... Mettre le réveil à 3h du matin comme ne pas se coucher !

"LeBron james (Cleveland) à droite, shoote pour un tir à deux points lors du deuxième match des finales contre les Golden State Warriors, le 4 juin 2017"
"LeBron james (Cleveland) à droite, shoote pour un tir à deux points lors du deuxième match des finales contre les Golden State Warriors, le 4 juin 2017" © Maxppp / EZRA SHAW / POOL/EPA

Qui des Cavaliers de Cleveland ou des Guerriers des Golden State remportera les finale NBA?

Ce jeudi 8 juin, à 3 h (heure française), les deux équipes finalistes jouaient leur troisième match ; ils pourront aller jusqu'à sept au total, en sachant que gagner quatre matchs d'affilée est synonyme de victoire. Cette fois c'est Golden State qui l'a emporté 118 points à 113 : les Cavaliers ont laissé passer leur chance ; alors qu'ils menaient de six points (113-107) à trois minutes de la sirène, ils ont craqué, physiquement et moralement, face à Kevin Durant (31 pts) et Stephen Curry (26 pts), les deux stars de Golden State qui ont marqué les onze derniers points de la rencontre.

Cela fait trois ans que Golden State (Californie) et Cleveland (Ohio) se rencontrent, du jamais vu depuis les années 80, depuis les affrontements entre les Boston Celtics et les Los Angeles Lakers.
Cleveland a été sacré en 2016, après avoir été mené trois victoires à une, et Golden State a gagné en 2015.

Mettre le réveil...

Pour suivre ces affrontements entre LeBron James (Cavaliers) - qui dispute sa septième finale consécutive et est devenu le meilleur marqueur de l'histoire des play-offs NBA- et Stephen Curry (Warriors), les passionnés de basket ont plusieurs techniques... et de petits yeux !

Beaucoup mettent le réveil, comme Pierre, 27 ans.

Tout sourire, sur le terrain au pied de la Tour Eiffel, il reconnaît au micro de Cécilia Arbona, qu'il a "la tête à l'envers".

"Je me lève la nuit, je regarde sur mon ordinateur. Les Warriors sont les plus forts, tactiquement ils sont vraiment impressionnants!"

Pierre affine son shoot en regardant la NBA.
Pierre affine son shoot en regardant la NBA. © Radio France / Cécilia Arbona

Redwane Telha, l'assistant de production de l'Instant M, met lui aussi une alarme à 2h50, comme le raconte Sonia Devillers dans sa chronique.

...ou ne pas se coucher

Charles, serveur dans un bar du XXe arrondissement a lui une autre technique : il ne se couche pas après son service.

Même gamin je regardais la NBA ! L'idée c'était de reproduire leurs dunks, leurs shoots."

Charles, serveur dans un bar du XXe arrondissement, fan de basket.
Charles, serveur dans un bar du XXe arrondissement, fan de basket. © Radio France / Cécilia Arbona

►ÉCOUTER | "Nuits blanches pour les fans de la NBA", le reportage de Cécilia Arbona

Le "blues de la NBA"

Apres la frénésie des phases finales, les passionnés vont devoir se sevrer de ces matches nocturnes. "On a un petit NBA blues", reconnaît Charles.

Heureusement le championnat d'Europe de basket commence le 31 août, en Finlande, en Israël, en Turquie et en Roumanie. Le décalage horaire s'annonce donc bien moins douloureux !

Demandez le programme

  • Match N.3, mercredi 7 juin à Cleveland (jeudi 3h heure de Paris) : Cleveland - Golden State
  • Match N.4, vendredi 9 juin à Cleveland (samedi 3h heure de Paris) : Cleveland - Golden State
  • Match N.5 (si nécessaire), lundi 12 juin à Oakland (mardi 3h heure de Paris) : Golden State - Cleveland
  • Match N.6 (si nécessaire), jeudi 15 juin à Cleveland (vendredi 3 h heure de Paris) : Cleveland - Golden State
  • Match N.7 (si nécessaire), dimanche 18 juin à Oakland (lundi 2 h heure de Paris) : Golden State - Cleveland
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.