Paris tient sa revanche, la capitale organisera les Jeux Olympiques en 2024. Il reste maintenant 7 ans à la France pour préparer cet énorme événement sportif.

L'équipe de Paris 2024 a maintenant du pain sur la planche.
L'équipe de Paris 2024 a maintenant du pain sur la planche. © AFP / JEAN MARIE HERVIO

Après la joie de cette annonce, les organisateurs ont désormais 7 ans pour préparer cet immense événement financièrement avec une course aux sponsors et un budget à tenir, évalué aujourd'hui à un peu moins de 7 milliards d'euros.

Si 95% des équipements existent déjà il faudra notamment construire un village olympique en Seine-Saint-Denis et un nouveau centre nautique.

15 à 20 millions de visiteurs attendus

Par ailleurs, il faudra accueillir les 15 à 20 millions de visiteurs attendus. La bonne nouvelle pour l’économie française c’est la création d’emploi, entre 120 et 250 000 emplois, que va générer cette grande fête sportive.

Après le temps des célébrations, l'équipe de Paris-2024 doit donc se mettre au travail. Paris a déjà connu les JO en 1900, et 1924 mais depuis les échecs se sont répétés en 1992, 2008 et 2012. Désormais, Paris se dit prête, avec un dossier qui s'appuie donc sur 95% d'équipements déjà existants.

Le Stade de France, Bercy, Roland-Garros, le Vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines, le Zénith, la base nautique de Vaires-sur-Marne, sont autant de lieux prêts à accueillir les épreuves sportives.

Par ailleurs, les sites mythiques de Paris, le Champs de Mars, le Trocadéro, l'esplanade des Invalides ou le Grand Palais vont accueillir les quelque 10.500 athlètes attendus dans sept ans et leurs collègues paralympiques qui leur succéderont dès septembre 2024.

Le budget annoncé comme restreint

D'ici à deux ans, les équipements pérennes à construire seront mis en chantier principalement la Seine-Saint-Denis. Ce département le plus pauvre et le plus jeune de France, seront construits un centre aquatique, promis depuis deux décennies, et deux villages, média et olympique, reconvertis ensuite en 17.000 logements.

Le budget sera serré puisque le tout devrait être réalisé avec de 6,6 milliards d'euros, soit largement en deçà des dernières éditions qui, de Londres-2012 à Rio-2016, sont monté jusqu’à de 11 milliards.

Paris serait d’après les organisateurs de l’évènement à l’abri de ces excès budgétaires grâce aux nombreux équipements existants et à l'absence de coûts d'aménagement de transports publics, pris en charge par les collectivités locales dans le cadre du projet du Grand Paris.

L’ouverture des jeux se fera le 2 août 2024. Ensuite 4 ans près Paris, ce sera Los Angeles qui a obtenu les Jeux-2028 et une rallonge de 100 millions de dollars . Anne Hidalgo et Eric Garcetti, les maires des deux futures villes olympiques sont proches et ont déjà promis de s'épauler.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.