La candidature parisienne aux JO a fait très bonne impression sur les membres du CIO, qui rencontrent ce mardi le nouveau Président de la République, Emmanuel Macron.

Anne Hidalgo, maire de Paris, est présente pour accueillir les membres du CIO dans la capitale.
Anne Hidalgo, maire de Paris, est présente pour accueillir les membres du CIO dans la capitale. © AFP / pool news

A 50 ans, le Suisse Patrick Baumann est un personnage affable. Visage débonnaire, sourire facile, contact chaleureux, ce passionné de basket est reparti enchanté de sa visite à Los Angeles, il a aussi encensé le dossier de Paris. Le président de la commission d'évaluation du CIO a qualifié la présentation de la capitale française de projet "exceptionnelle et bien détaillée".

Mais quel crédit donner à ce compliment ? On sait que la délégation est repartie " bluffée " par le dossier proposé la semaine dernière par la rivale Los Angeles. Le patron de la commission d’évaluation n'est-il pas trop généreux dans sa distribution de bons points ?

Les deux candidatures ont à la base deux villes extraordinaires.

A l'entendre Paris serait bien placée pour l'emporter même si elle ne dispose pas par exemple d'un village olympique. en fait la candidature française a tiré un avantage d'un terrain en friche en promettant de transformer le lieu hébergement des athlètes en logement pour les habitants de la Seine-Saint-Denis, l'un des départements le plus pauvres de France.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.