A maintenant 9 jours du début des JO de Rio, la polémique enfle au Brésil car le site qui doit accueillir les sportifs du monde entier n'est pas encore opérationnel à 100%.

Des ouvriers sur le site du village olympique à Rio
Des ouvriers sur le site du village olympique à Rio © Reuters / Sergio Moares

Des centaines d'ouvriers s'activent pour réparer les problèmes de plomberie qui ont troublé l'inauguration officielle du Village olympique dimanche, conduisant la délégation australienne à refuser de s'y installer.

Quelques jours encore seront nécessaires pour éradiquer fuites d'eau et fils électriques apparents, reconnait le comité d'organisation des Jeux de Rio.

"Nos équipes travaillent jour et nuit et vont le faire 24 heures sur 24 jusqu'à ce que les problèmes soient réglés, assurent les organisateurs de Rio 2016. Les sportifs dont les logements ne sont pas finis, seront placés dans les meilleures conditions possibles dans les autres immeubles".

Un site "pas sûr et pas prêt" selon l'Australie

Dimanche, les Australiens ont claqué la porte du Village, qu'ils estimaient "tout simplement pas sûr et pas prêt", en rappelant que "l'électricité et l'eau ne font pas bon ménage".

D'autres délégations ont connu des déconvenues: une fuite d'eau a touché le rez-de-chaussée du bâtiment du Brésil, le Mexique a également eu des soucis de plomberie et l'Italie a engagé sa propre équipe pour faire les finitions.

Sur les cinq étages du bâtiment de l'Argentine, "deux ne sont pas habitables", a déclaré lundi le président du Comité olympique argentin, Gerardo Werthein, en ajoutant qu'il allait faire loger une partie de sa délégation à l'extérieur du Village.

Des problèmes de plomberie dans la moitié des bâtiments destinés à accueillir les sportifs

Selon la presse brésilienne, ce sont 15 des 31 immeubles du Village olympique qui n'étaient pas terminés au moment de l'inauguration.

Les précisions de notre correspondante au Brésil Anne Vigna

0'47

Rio 2016, le village olympique n'est pas terminé

Par Anne Vigna
Les sites olympiques de Rio 2016
Les sites olympiques de Rio 2016 © Radio France / Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.