L'attaquant français du Barça, Ousmane Dembélé, repasse entre les mains expertes du chirurgien finlandais, habitué des opérations complexes sur des grands noms du foot.

Au cours de sa longue carrière, le Dr. Orava a réalisé plus de 25 000 opérations, dont celle du tendon d’Achille déchiré de David Beckham.
Au cours de sa longue carrière, le Dr. Orava a réalisé plus de 25 000 opérations, dont celle du tendon d’Achille déchiré de David Beckham. © AFP / Vesa Moilanen

Le footballeur français Ousmane Dembélé repasse sur le billard, ce mardi. Au début du mois, le champion du monde qui joue dans le club catalan, s'est blessé à la cuisse droite, au cours d'un entrainement. La blessure est grave : une rupture complète du tendon, similaire à celle qu'il a subi à la jambe gauche en 2017. De nouveau éloigné du terrain pendant plusieurs mois, il retourne donc en Finlande pour se faire opérer par le professeur Sakari Orava, 75 ans.

Avec un CV long comme le bras, truffé de publications scientifiques, il se présente comme le chirurgien le plus célèbre du monde et se vante d'avoir opéré des vedettes du sport de haut niveau, telles que David Beckham, Didier Deschamps ou encore l'athlète Haile Gebrselassie. Il faut dire que la réputation du chirurgien le précède dans le monde du sport, car les athlètes qu'il a opérés avec succès lui font une belle publicité. Pour la coureuse espagnole Marta Domínguez, c'est tout simplement un "dieu".

"C'est un chirurgien qui s'est fait une spécialité sur ce type de blessure qui n'est pas très fréquente", concède Charles Msika. Mais pour le porte-parole de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique, il n'est pas forcément meilleur que les autres. Même s'"il a accumulé de l'expérience sur cette lésion particulière", cela reste largement une "question de marketing" à ses yeux :

"Je crois qu'il y a des équipes françaises, à Lyon ou à Paris par exemple, qui seraient capables de le prendre en charge"

Le journaliste finlandais Kaj Kunnas reconnaît que le chirurgien s'est fait un nom en opérant "de grandes stars du football. Par exemple, David Beckham est allé le voir à Turku en Finlande, il y a environ 20 ans. Et il a été très satisfait. Ensuite, la renommée de Sakari Orava a grandi et est devenue internationale." 

Ce qui n'enlève rien selon lui au fait que c'est un très bon chirurgien, puisque "le pourcentage d'athlètes qui sont vraiment satisfaits est très élevé donc ça n'est pas qu'une réputation. Si David Beckham rejoue bien au foot après, il est la preuve vivante qu'il fait du bon travail. (...) La réputation c'est une chose, mais les bonnes opérations réalisées existent bien."

Et Kaj Kunnas rappelle qu'après le passage de la star, une pizzeria de Turku a appelé une de ces pizzas "la David Beckham" : "Peut-être qu'on aura bientôt une pizza Ousmane Dembélé".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.