Rugby subaquatique, roller derby, chase tag, chessboxing… Découvrez toute une série de pratiques sportives dont vous n'avez sans doute jamais entendu parler mais qui rencontrent un franc succès. Souvent hybrides, elles associent plusieurs disciplines. Explications dans "l'Été comme jamais".

Deux chessboxers en pleine partie d’échecs lors d’un entraînement à Paris, septembre 2019
Deux chessboxers en pleine partie d’échecs lors d’un entraînement à Paris, septembre 2019 © AFP / LUCAS BARIOULET

Il est souvent difficile de se demander pourquoi on choisit un sport plus qu'un autre. Ce qui est sûr, c'est que la rentrée est proche et qu'il est temps de faire le plein d'idées pour choisir et trouver, peut-être, cette discipline sportive qui vous collera à la peau. Alors que l'on opte souvent pour un sport universellement (re)connu, classique pourrait-on dire si on pense au foot, au rugby, au basket, au tennis, au handball, à de nombreux sports de combats pour ne citer qu'eux, nombreux sont ceux qui sortent totalement du lot et proposent un concept atypique, souvent dérivé des pratiques sportives les plus en vogue. 

Au micro de Dorothée Barba, dans l'émission "L'été comme jamais", Margot Delaporte, membre de l'Association parisienne de rugby subaquatique, Amandine Richaud-Crambes, responsable du roller derby à la Fédération française de roller et de skateboard, Clément Dumais, champion du monde en titre et par équipe de Chase Tag et Enki Bilal, inventeur du Chess Boxing, reviennent sur ce qui fait la singularité de ces pratiques sportives.

Le roller derby

C'est un sport qui se pratique à patins à roulettes. Sur le terrain, deux équipes de cinq joueuses s’affrontent, chaque équipe disposant d'une jammeuse et de quatre bloqueuses (dont une "pivot"). 

Les bloqueuses des deux équipes doivent rester groupées autour de la piste. Quand les jammeuses, elles, vont devoir doubler un maximum de fois le groupe des bloqueuses en effectuant des tours de piste. À chaque fois qu’une jammeuse double une adversaire en lui prenant un tour sans faire de fautes, elle fait gagner un point à son équipe. Les bloqueuses doivent empêcher la jammeuse adverse de les doubler tout en facilitant le passage à travers le groupe de bloqueuses de leur propre jammeuse. Un match dure une heure. 

Un sport très féminin qui demande de l'endurance, de l'agilité, énormément de vitesse, de cohésion, de stratégie et du contact.

- Amandine Richaud-Crambes

▶︎ Avec la Fédération Française de Roller et Skateboard

Le rugby subaquatique

Un sport d'apnée qui se pratique en équipe à six contre six (deux attaquants, deux défenseurs et deux gardiens par équipe) avec un ballon rempli d'eau salée, lesté pour ne pas remonter à la surface. Il est fait pour automatiquement couler dans la piscine. En guise de matériel, on est équipé de palmes plutôt courtes, très rigides, d'un masque et d'un tuba, d'un bonnet de water polo pour protéger les oreilles et, le plus important, d'un maillot de bain. 

Deux cages sont posées à chaque bout de la fosse, de 45 cm de haut, qui prennent la forme d'un panier de basket. Deux gardiens se relaient pour défendre cette cage. Le principe consiste à venir marquer un panier ou but et empêcher l'équipe adverse de venir marquer dans sa partie de l'espace aquatique.

C'est un sport très ludique, en plus d'être très complet qui peut convenir à toutes sortes de profils.

- Margot Delaporte

Le rugby subaquatique occasionne beaucoup moins de traumatismes, de blessures qu'au rugby classique. Un sport qui attire de nombreux anciens rugbymen qui désirent se reconvertir, par exemple après une blessure, cherchant un sport plus fluide et beaucoup plus aérien.

Le chase tag

C'est aussi basique que le chat et la souris, mais à un niveau professionnel avec des obstacles. Cela implique beaucoup de compétences et d'agilité tant les participants disposent de 20 secondes pour s'échapper ou pour se faire attraper. 

La course poursuite se fait sur un parcours d'obstacles, des structures faite de barres, de blocs sur lesquels on saute, on grimpe, on court, on s'accroche. 

C'est aussi crevant que spectaculaire !

- Clément Dumais

Le chase tag est un dérivé du "Parkour" ou "art du déplacement", pratique née en banlieue parisienne dans les années 1990' dont les pratiquants sont appelés "Yamakasi" (connus notamment par le film éponyme). Si on est très bon en "parkour", on part avec de plus grandes facilités parce qu'on a toutes les compétences physiques pour se déplacer. 

Le chessboxing

Ce sport regroupe près de 5000 pratiquants dans le monde. Un sport d'une grande richesse, d'esprit, de stratégie et d'intelligence, avec un contrepoint physique. 

Il s'est imposé comme le noble art alternant entre la boxe et le jeu d'échecs.

- Enki Bilal, inventeur du Chess Boxing

Lorsque le premier round de boxe arrive, après les quatre minutes d'échec, on commence à comprendre qui aurait intérêt à gagner le plus vite possible des deux joueurs ou celui qui aurait intérêt à taper le plus fort. C'est très dur car il faut apprendre à se re-concentrer et à jongler entre la boxe et le jeu d'échecs. 

▶︎ Fédération de Chessboxing de France

Le touch rugby

Du rugby sans plaquage qui permet de pratiquer en mixte, ce qui est très rare dans les pratiques sportives courantes. L’objectif de chaque équipe est de marquer des essais et d’empêcher l’équipe adverse d’en marquer. 

Tout comme le rugby mais en touchant simplement le porteur du ballon à chaque fois.

▶︎ La fédération nationale de Touch Rugby

Le swim run

Un sport originaire de Suède qui mélange trail, donc de la course à pied, de la nage en milieu naturel. Il s'agit de courir avec une combinaison et nager avec ses chaussures en  binôme. Ça permet d'évoluer en pleine nature et de découvrir de nouveaux espaces en plein air. Il existe plusieurs formats différents, adaptés au niveau de pratique, comme aux envies, aux objectifs de chacun et chacune.

Il peut rappeler le triathlon sauf qu'à la différence de cette pratique, les swimrunners conservent leur tenue et leur matériel sur l’ensemble du parcours. 

▶︎ En concomitance avec la Fédération française de Triathlon 

Le bossaball

Voici un mélange entre le volley, le beach soccer, avec trampoline ! Deux équipes de trois à cinq joueurs s’affrontent et le but est de faire retomber le ballon dans le camp adverse soit à l'aide des mains ou des pieds, tout en sautant sur un trampoline. C'est une pratique un plus libre que le volley-ball.

Le horse ball

Un sport d'équipe qui mélange le basket et le rugby à cheval. Il se joue à partir de 4 ans et est mixte. Il compte d'ailleurs beaucoup de joueurs et de joueuses en France comme dans le monde entier. Le horse ball est donc un sport équestre collectif, assez ancien qui oppose deux équipes de 6 joueurs avec 2 buts aux extrémités du terrain. Il ne faut pas garder le ballon dans les mains plus de 10 secondes, et faire au moins trois passes avant de pouvoir marquer un but. 

▶︎ Avec la Fédération française d'Équitation 

Le dodgeball

C'est comme une balle au prisonnier opposant 6 joueurs contre 6 autres. C'est un peu comme la balle au prisonnier avec des règles un peu plus complexes. 

Le but est d'éliminer progressivement les adversaires en lançant le ballon ou en interceptant le ballon avant qu'il ne touche le sol. Un joueur peut garder la balle autant de temps qu’il le souhaite mais il ne peut pas avoir en sa possession plus d'un ballon ou entre ses mains. L'équipe gagnante est celle qui compte le plus de joueurs sur le terrain. Il y existe une fédération de dodgeball en France. 

▶︎ Retrouvez la Fédération du dodge-ball français

L'ultimate frisbee

Sur une surface équivalente à celle d’un terrain de handball, ce sont deux équipes de cinq à sept joueurs qui s’opposent. L'objectif est d'envoyer le frisbee dans la partie du terrain adverse. L’équipe victorieuse est celle qui remporte 17 points (en général).  

Aucun contact n’est toléré, chaque joueur a 10 secondes pour faire passer le frisbee à son coéquipier. Il ou elle ne peut pas courir avec mais il est possible de lancer le frisbee devant, derrière ou sur les côtés. Lorsque le frisbee touche le sol ou est intercepté, celui-ci change de possession adverse. C'est un sport qui se joue sans arbitre. 

▶︎ Avec la Fédération française de flying disc

Le bûcheronnage ou "coupe de bois" sportive

Les athlètes doivent manier la hache, la scie et à la tronçonneuse dans une série de six disciplines qui requiert de la force, de l'endurance et le contrôle des outils. Les épreuves à la hache et à la scie sont nombreuses. Parmi elles : 

  • Placé sur deux tremplins dans un tronc ancré verticalement, l'athlète doit abattre une bille de bois placée au sommet ; 
  • Abattre une portion d'arbre placé à la verticale à la hache le plus vite possible ; 
  • Fendre debout sur un tronc, le tronc lui-même placé horizontalement, l'objectif étant de trancher le tronc par les deux flancs ; 
  • Un disque de bois doit être scié le plus rapidement possible à l'aide d'une scie à main de 2 mètres de long ; 
  • Scier à l'aide d'une tronçonneuse deux tranches d'un tronc posé horizontalement en forme de disque par un mouvement descendant et un mouvement montant ;

▶︎ Avec la Fédération nationale du sport en milieu rural (FNSMR) 

Aller plus loin

🎧 RÉÉCOUTER - Un été comme jamais - Ces sports qui gagnent à être connus

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.