Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme
Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme © Reuters / Nigel Roddis

L’édition 2014 du Tour de France a été dévoilée ce matin. La Grande Boucle partira le 5 juillet d'Angleterre, comportera des secteurs pavés dans le Nord de la France et cinq arrivées d'étape en altitude.

Neufs secteurs pavés, un contre-la-montre, 21 étapes et un départ de Grande-Bretagne pour 3.600 km au total ! L’édition 2014 du Tour de France contient son lot de surprises.

La course a été présentée aujourd’hui à Paris par son directeur Christian Prudhomme. La Grande Boucle s'attardera dans les Vosges, traversera les Alpes et fera la part belle aux Pyrénées avant l'arrivée le 27 juillet sur les Champs-Elysées à Paris.

Il n'y a pas de Tour plus facile ou de Tour moins dur. Ca correspond peut-être moins à des rouleurs. (Thomas Voeckler)

A ECOUTER > Thomas Voeckler analyse le parcours 2014

Un départ de Grande-Bretagne

Le parcours, dévoilé sous les yeux du vainqueur sortant, le Britannique Chris Froome, et d'autres coureurs de renom (Kittel, Contador, Cavendish, Voeckler) part de Leeds dans le Yorkshire , sept ans après le succès historique de celui de Londres. Le Tour de France restera anglais jusque l’étape du 7 juillet.

Les pavés du Nord

Neuf secteurs pavés, habituellement empruntés par la "reine des classiques", Paris-Roubaix, pour un total de 15,4 kilomètres, figurent au programme avant le passage en Champagne puis en Lorraine et la moyenne montagne des Vosges. Les coureurs du Tour ne s’étaient pas frottés aux pavés depuis 2010.

A noter cette année, les coureurs emprunteront le mythique Chemin des Dames, dans l’Aisne, pour rendre hommage aux combattants de la Première Guerre Mondiale . C’est le centenaire de la Grande Guerre cette année.

Peu d’Alpes, beaucoup de Pyrénées

Ce Tour de France compte cinq arrivées au sommet . La Planche des Belles Filles, où Froome s'était imposé voici deux ans, est la première arrivée au sommet, à l'occasion de la 10e étape. Les quatre autres sont réparties entre les Alpes (Chamrousse, Risoul) et les Pyrénées (Pla d'Adet, Hautacam).

Si les Alpes, abordées par Saint-Etienne, présentent peu de grands cols à l'exception de l'Izoard avant l'ascension inédite de Risoul, les Pyrénées affichent un programme copieux (Port de Balès, Portillon, Peyresourde, Azet, Tourmalet) en cours de route.

Un seul contre-la-montre

Trois journées sont prévues dans le massif pyrénéen avant l'unique contre-la-montre de 54 kilomètres, entre Bergerac et Périgueux, à la veille de l'arrivée. Depuis 1953, la Grande Boucle avait toujours sacrifié à un minimum de deux "chronos".

La part réservée aux "chronos" s'est grandement réduite ces dernières années, hormis en 2012 pour un Tour qui s'est avéré être le plus verrouillé de l'époque récente.

Un tour pour les grimpeurs ?

L'ensemble, peu favorable aux rouleurs, s'adresse donc aux grimpeurs susceptibles de déjouer les pièges de la plaine, à commencer par les pavés du Nord.

J'ai hâte de voir les coureurs sur les pavés. Ca peut créer un peu d'incertitude (Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France)

A ECOUTER > Le détail du parcours 2014 avec Fabrice Rigobert

Un défi pour le vainqueur de l’an dernier, Christopher Froome : depuis 2009, aucun lauréat n'est parvenu à inscrire une deuxième fois son nom au palmarès .

le 101e tour de france suivra un parcours destiné à faire durer le suspense
le 101e tour de france suivra un parcours destiné à faire durer le suspense © reuters
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.