Daniel Teklehaimanot
Daniel Teklehaimanot © Xavier Monferran

Il s'appelle Daniel Teklehaimanot. Il est Érythréen. À partir du 4 juillet, le jour du départ du Tour de France aux Pays-Bas à Utrecht, vous risquez d’entendre beaucoup parler de lui.

Il vient d’Erythrée, et a terminé meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné. Daniel Teklehaimanot sera le premier noir africain à prendre le départ du Tour de France. Du haut de ses 1m88, Daniel Teklehaimanot rayonne. Le maillot rouge à poids blancs est taillé pour lui. En devenant le meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné, l’Erythréen s’est ouvert les portes de la Grande Boucle :

C'est fantastique pour moi, j'en rêve depuis longtemps

19 sec

En devenant le meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné, l’Erythréen s’est ouvert les portes de la Grande Boucle

Meilleur grimpeur du Tour, ne serait-ce qu’un jour, c’est tout ce dont Daniel Teklehaimanot rêve. Peut-il le faire ? Oui, répond l’ancien champion cycliste, Bernard Thévenet :

C'est un bon coureur mais en plus c'est quelqu'un qui court très intelligemment

36 sec

L’ancien champion cycliste, Bernard Thévenet

Une première historique pour Daniel TeklehaimanoT. Mais aussi pour son équipe MTN-QHUBEKA, sur le Tour de France. Un coup de projecteur inédit sur le cyclisme du continent africain, pour le manager sportif de MTN, Douglas Ryder :

C'est génial pour notre équipe, pour l'Erythrée aussi

20 sec

Un coup de projecteur inédit sur le cyclisme du continent africain, pour le manager sportif de MTN, Douglas Ryder

Et Daniel Teklehaimanot ne sera peut-être pas le seul Erythréen sur le Tour. Il devrait être accompagné par Merhawi Kudus, son co-équipier chez MTN-Qhubeka.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.