Les salariés de France 3 sont en grève ce lundi pour protester contre la suppression du "Soir 3". Après 41 ans d'existence, le journal emblématique de la chaîne publique a été diffusé pour la dernière fois dimanche 25 août. Il sera désormais remplacé par "Le 23 heures" sur le canal 27 de Franceinfo.

France Télévisions a décidé de supprimer le Soir 3 et de déplacer l'édition sur franceinfo
France Télévisions a décidé de supprimer le Soir 3 et de déplacer l'édition sur franceinfo © Radio France / Valeria Emanuele

À l'antenne depuis 1978, le "Soir 3" réunissait en moyenne entre 500 000 et 600 000 téléspectateurs, parfois plus, alors que Franceinfo n’attire que 60 000 téléspectateurs à la même heure...

Le jeudi 22 août, le journaliste Francis Letellier a présenté son dernier journal nocturne : "Les audiences cumulées de toutes les chaines d’information à cette heure-là ne font même pas la moitié d’un Soir 3 ! C’est dire l’importance de ce journal qui était une référence." 

"On nous enlève un rendez-vous incontournable"

La suppression du "Soir 3" est perçue comme une hérésie par les syndicats et la rédaction soutenus par de nombreux téléspectateurs mais aussi des députés et des maires ruraux. Délégué du Syndicat national des journalistes, Serge Cimino travaille au service politique de France 30160: "C'est un choix stratégique incompréhensible pour nourrir la chaîne info qui est le bébé de la présidente Delphine Ernotte. Franceinfo a besoin de se développer sans doute, mais pas au détriment des autres."

À partir du 26 août, le "Soir 3" sera donc remplacé par "Le 23 heures" diffusé sur Franceinfo. La direction de France Télévisions promet de conserver l'esprit du "Soir 3" avec la même ligne éditoriale et quasiment la même équipe. Le groupe audiovisuel public espère ainsi combler le déficit de notoriété de sa chaîne d'infos en continu dont les audiences restent très confidentielles. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.