Les oeuvres de Pier Paolo Pasolini ont mis plus de dix ans à être publiées en France. Ecrite en 1977, Affabulazione a été éditée par Actes Sud en 1988. Stanislas Nordey a commencé sa vie de metteur en scène avec Bête de Style de Pasolini , en 1991. Presque personne alors ne connaissait ce théâtre – six pièces, composées dans les années 1970, qui inventent un “théâtre de parole” direct, poignant, tendu entre visions oniriques et confrontations radicales. Tout en s’ancrant concrètement dans son époque, Pasolini veut renouer avec la tragédie grecque, sa violence, sa charge mythique, son adresse frontale au public. Sous le signe du “spectre de Sophocle”, Affabulazione inverse le meurtre fondateur d’OEdipe : tout y naît de la hantise qu’un fils – trop beau, trop désirant - inspire à son père, industriel milanais terrifié par cette image inversée de son propre déclin. Et si le désir de “tuer le fils” était le vrai refoulé de notre société ? C’est aussi le souffle de la langue de Pasolini , son rythme, sa puissance, que Stanislas Nordey veut faire entendre, comme metteur en scène et comme interprète : il sera sur scène dans le rôle du Père, pour partager avec ses acteurs les fulgurances poétiques d’Affabulazione et l’inquiétant questionnement générationnel de Pasolini .

Affabulazione de Pasolini au Théâtre de la Colline
Affabulazione de Pasolini au Théâtre de la Colline © Elisabeth Carecchio

Dernier né des théâtres nationaux parisiens, La Colline est un lieu d’émergence de nouvelles écritures scéniques, un théâtre voué à la création contemporaine. Il est aujourd'hui dirigé par le metteur en scène Stéphane Braunschweig.

Distribution

de Pier Paolo Pasolini traduction de l’italien Jean-Paul Manganaro mise en scène Stanislas Nordey collaboratrice artistique Claire Ingrid Cottanceau scénographieEmmanuel Clolus lumièresPhilippe Berthomé musique Olivier Mellano son Michel Zürcher costumes Raoul Fernandez perruques Catherine Saint Sever assistanat à la mise en scène Anthony Thibault régie générale Antoine Guilloux confection robes Atelier Caraco Canezou  / Parisconstruction du décor Ateliers Théâtre de Vidy Peinture sol Valérie Menuet peinture du décor Sibylle Portenier avecMarie Cariès, Raoul Fernandez, Thomas Gonzalez, Olivier Mellano, Anaïs Muller, Stanislas Nordey, Véronique Nordey, Thierry Paret

Production

Théâtre Vidy-Lausanne, coproduction La Colline – théâtre national, Théâtre National de Bretagne – Rennes, Compagnie Stanislas Nordey, La Comédie de Saint-Étienne – CDN, Théâtre national de Strasbourg avec le soutien de Pro helvetia - fondation suisse pour la culture

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.