Águacréé en 2001 par la chorégraphe Pina Bausch avec la Tanztheater Wuppertal Cie sera sur la scène du Théâtre de la Ville du 7 au 15 mai.

L’insouciance, la couleur, les rythmes pimentent le flot ininterrompu de cette pièce de Pina Bausch sous influence voyageuse.

Agua
Agua © Ulli Weiss

Un foyer, des ailleurs. À partir de Viktor, en 1986, quittant le port d’attache de Wuppertal où elle avait amarré la troupe du Tanztheater , Pina Bausch a cédé au désir de la bourlingue : de Madrid à Hong Kong, de l’Inde au Chili, elle s’est imprégnée de saveurs géographiques autant qu’humaines pour nourrir, avec ses danseurs, une foisonnante imagination chorégraphique et théâtrale.

Créé en 2001 à l’issue d’un séjour de trois mois au Brésil, Água appartient à ce cycle des pièces voyageuses.

L’insouciance, la couleur, les rythmes en pimentent le flot ininterrompu, irrigué par une chaîne musicale où le sens de la fête alterne avec l’essence chantée d’un blues tropical.

Dans Água , la danse est au diapason fiévreux du Brésil, mais derrière les clichés, Pina Bausch n’oublie pas d’apposer sa signature. À la fois tendre et ironique.

Jean-Marc Adolphe

Distribution

mise en scène & chorégraphie Pina Bausch décor Peter Pabst costumes Marion Citocollaboration musicale Matthias Burkert et Andreas Eisenschneider collaboration Marion Cito, Irene Martinez-Rios et Robert Sturm

Musique brésilienne,

Baden Powell, Caetano Veloso, David Byrne, Gilberto Gil, Bebel Gilberto, Nana Vasconcelos, Antonio Carlos Jobim, Luiz Bonfa, Bob Brookmeyer, Tom Ze, Grupo Batuque, Carlinhos Brown et Rosanna & ZeIia, Susana Barca, Amon Tobin, Bugge Wesseltoft, Sidsel Endresen, Julien Jacob, Mickey Hart, Tom Waits, Lura, The Tiger Lillies, St Germain, Leftfield, Troublemakers, PJ Harvey, Kenny Burrell and Ike Quebee, Chi-Ling Lu

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.