Un spectacle qu'on peut voir et revoir sans jamais en épuiser la riche matière artistique et politique.

Nanterre Amandiers
Nanterre Amandiers © Centre dramatique national Nanterre Amandiers

Joël Pommerat montre la politique et le théâtre en action. Un théâtre profondément démocratique, intelligible à tous, qui plonge le spectateur dans le bouillonnement idéologique révolutionnaire et réinterroge les nécessités de l'engagement politique. Le spectacle s'inspire des grandes lignes de l'histoire révolutionnaire, depuis la crise financière qui conduit à la convocation des États généraux par Louis XVI jusqu'aux débuts de la contre révolution en 1790-91.

Ca ira fin de Louis
Ca ira fin de Louis © Elisabeth Carecchio

L'équipe de création a beaucoup travaillé à partir de textes d'archives, improvisant à partir d'eux, avec l'appui de la dramaturge Marion Boudier et de l'historien GuillaumeMazeau. Rompant radicalement avec le mythe d'une histoire des héros, Joël Pommerat donne au passé la force du présent en s'intéressant au processus collectif révolutionnaire, à la multiplicité de ses acteurs et à son caractère improvisé.

Transformant le plateau de Nanterre-Amandiers en agora, les quatorze acteurs qui endossent plusieurs rôles, proposent une histoire à hauteur d'homme et mettent la parole au centre de l'action théâtrale.

Ca ira fin de Louis
Ca ira fin de Louis © Elisabeth Carecchio

Distribution avec Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Eric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir