De janvier à juin, à la Pépinière, vous allez en souper du Morel ! Tous les jours et même plusieurs fois par jour. Si vous n’aimez pas l’acteur, vous pourrez vous rabattre sur le metteur en scène avec Instants critiques qui dramatiseles échanges cinéphiliques entre les deux critiques, Bory et Charensol , interprétés par les deux comédiens Broche etSaladin . Si vous n’aimez pas le metteur en scène, peut-être supporterez-vous le chanteur dans Le soir, des lions ... que la chanteuse Juliette a mis en scène et le musicien Antoine Sahler a mis en notes. Si le chanteur vous donne des boutons, vous pourrez aller voir le comédien-auteur dans La fin du monde est pour dimanche, spectacle conçu avec Benjamin Guillard ou dans Bien des choses sur la question si peu traitée au théâtre de l’échange épistolaire sur cartes postales. Si vous n’aimez pas trop le comédien-auteur, peut-être souffrirez-vous le lecteur de Hyacinthe et Rose qui tentera de vous plonger dans votre propre mémoire. Si vous n’aimez aucun des Morel précédents, ce que j’admets volontiers, vous estimerez sûrement le spectateur qui a eu la bonne idée de programmer une petite merveille de spectacle chantée parLucrèce Sassella et intitulée 22h22.Sans rire, et même en riant, c’est une chance inouïe de pouvoir dans un joli théâtre, inspiré et inspirant, partager pendant six mois ces spectacles, reprises et nouveautés pour des moments que j’espère réjouissants. __ François Morel

Instants critiques

8 janvier / 2 mars et 2 avril / 13 avril du mardi au samedi 21h et en matinée samedi 16havec Olivier Broche, Olivier Saladin et Lucrèce Sassella mise en scène François Morel, adaptation François Morel et Olivier Broche d’après les échanges entre Georges Charensol et Jean-Louis Bory de l’émission radiophonique Le Masque et La Plume sur France Inter. On retrouve François Morel cette fois metteur en scène, dirigeant ses deux compères Olivier Broche et Olivier Saladin dans les peaux de Jean-Louis Bory et Georges Charensol, célèbres critiques du Masque et la Plume de France Inter. Il les imagine dans un petit cinéma de quartier, se disputant avec conviction tandis qu’une fine mouche, s’immisce dans le jeu, chantant et dansant avec eux.Un quatuor de luxe pour un hommage à la critique, à la joute oratoire, au langage fleuri et, pour tout dire, à la pensée qui est bien autre chose que l’opinion .

Hyacinthe et Rose

5 février / 2 mars du mardi au samedi 19h avec François Morel et Antoine Sahler au piano texte et mise en scène François Morel« C’est bien simple : Rose et Hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s’entendaient sur rien. Hyacinthe était coco, Rose était catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger.Ils avaient dû s’aimer mais c’était il y a longtemps. Il est même probable qu’ils aient pu faire l’amour. L’existence d’une descendance de douze enfants, de neuf petits enfants le laisserait fortement supposer.Moi, j’étais un de ces neuf ... » François Morel

Bien des choses

5 mars / 30 mars du mardi au samedi 21h et en matinée samedi 18h avec François Morel et Olivier Saladin et la voix de Jean Rochefort, texte et mise en scène François MorelLes Rouchon écrivent aux Brochon mais quelquefois aussi les Brochon qui ne veulent pas être en reste écrivent aux Rouchon. Cela donne une correspondance abondante, volumineuse, fourmillante, postée de partout, de Venise, de Caracas, de Colombey-les-deux Eglises ...Chez soi, on rêve de croisières, d’azur et de palmiers.Là-bas, si loin, on a la nostalgie de ses chaussons. Les points de vue se mêlent aux images du monde.Bien sûr, les clichés se trouvent souvent de chaque côté de la carte mais le goût de l’ailleurs reste intact. L’aventure qui se trouve parfois au coin de la rue ne peut être partout en même temps.

La fin du monde est pour dimanche

18 avril / 22 juin du mardi au samedi 21h et en matinée samedi 18h avec François Morel mise en scène Benjamin Guillard texte de François Morel« Promettez-moi de ne pas rire : je rêve d’un spectacle existentiel. Oui, allons-y, ne nous gênons pas, ne nous mouchons ni du pied, ni du coude, il s’agirait d’un spectacle traitant de la vie, de la mort, autant dire que je deviens ambitieux avec l’âge. Justement, il y sera question de l’âge et du temps qui passe, et aussi de la recherche du bonheur. Il y sera forcément question de la déchéance, des amours impossibles et d’autres sujets aussi délicieux. Oui, je rêve d’un spectacle existentiel : promettez-moi de rire ! » François Morel

Le soir, des lions...

25 juin / 29 juin du mardi au samedi 21h et en matinée samedi 18h mise en scène Juliette textes et interprétation François Morel accompagné de Antoine Sahler, Lisa Cat-Berro, Muriel Gastebois musiques Antoine Sahler et Reinhardt Wagner« Acteur de variétés, j’ai longtemps été chanteur. Notamment sous la douche, en conduisant ma voiture ou ma tondeuse à gazon. Aujourd’hui, je propose un nouveau rendez-vous avec cet amour de jeunesse qu’est la chanson ... Il y sera question de lendemain de fêtes, de cas sociaux et de nappes à carreaux.On y entendra la voix du GPS mais pas celle du Bon Dieu. Une croisière qui j’espère s’amusera puisque Juliette, à la mise en scène et Antoine Sahler, parmi d’autres, feront partie du voyage. » François Morel

22h22

14 janvier / 8 avril lundi 21h Un concert de Lucrèce Sassella et Antoine Sahler avec Guillaume lantonnet mise en scène Lionel MénardUn petit miracle de charme, d’élégance, d’intelligence. Lucrèce chante et danse, Antoine joue, et voudrait bien danser. Autour d’eux évolue un troisième et mystérieux personnage, tour à tour percussionniste et détective privé. Les aléas du couple, l’amour et le quotidien, les relations entre ces êtres si différents que sont les filles et les garçons : des préoccupations hautement estimables.

François Morel
François Morel © Franck Lopez
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.