C'est cher, une place das le "in". Entre 16 et 20 euros. Pour une famille, cela reste un luxe. Toujours cette question : le festival est-il populaire? Emmanuel Ethis, l'incontournable sociologue, spécialiste des publics du festival, répond : "Les spectateurs souhaiteraient que le prix des places baisse de dix pour cent. Parce qu'ils aimeraient voir plus de spectacles. Mais baisser le prix ne résoudrait pas la question de l'ouverture à d'autres publics. Si les prix baissaient, nous aurions dans les salles exactement les mêmes spectateurs. Ils verraient plus de pièces, mais les pièces ne seraient pas vues par d'autres!"Que faire, alors? Le sacro saint accès à la "culture pour tous" reste une utopie que ni les artistes ni les politiques n'ont su faire vivre encore.

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.