Un spectacle de et avec Chris Esquerre

On se gare plus facilement le dimanche. Chris Esquerre

Pourquoi se laisser faire la leçon pendant une heure par un insensé qui soutient qu’il faut donner des claques préventives aux enfants dès le réveil pour anticiper leurs bêtises de la journée ? Parce que c’est Chris Esquerre qui le dit, et que rien ni personne ne résiste à ses théories aberrantes et irréfutables . Avec un aplomb déconcertant, il incarne un conférencier ridicule qui assène ses vérités grotesques, et dit tout haut ce que personne n’a jamais pensé ! Décidément doué pour le non-sens, l’humoriste signe ici un spectacle comique hors-norme, délibérément affranchi des codes du genre.

Victime de somnolence après trois années passées en costumecravate dans des entreprises très sérieuses, Chris Esquerre est contraint de démissionner. Bien incapable d’être journaliste, il réalise ses premiers faux reportages et portraits absurdes sur France Bleu, RFI, puis sur Radio Nova.Un jour, Thierry Ardisson lui laisse faire la dernière séquence de son émission « Tout le Monde en Parle », sur France 2. « C’est gentil de sa part » déclare la grand-mère de Chris. Parallèlement, il traite le courrier des téléspectateurs sur M6 (avec un bulldozer), avant d’être embauché par les établissements Canal+, où il se promet de « rebooster l’humain ».Chris Esquerre se fait alors connaître avec sa « Revue de presse des journaux que personne ne lit » et « Télé Oléron », avant de rejoindre l’équipe du Grand Journal en 2012.Au théâtre, Le Lucernaire l’accueille à l’été 2011 pour dix représentations exceptionnelles en prologue à son année au Point Virgule. Il fait ensuite salle comble au Grand Point Virgule, avant de prolonger aujourd’hui son spectacle aux Bouffes Parisiens.Parallèlement, on le retrouve aussi chaque semaine à la radio, sur France Inter, dans l’émission « On va tous y passer ».

Chris Esquerre
Chris Esquerre © Jean Tholance
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.